Un capital de 430 milliards d’euros inutilisé dans les dépôts à vue

Liasses de billets euros

En France, le capital endormi dans les comptes en banque se chiffre à près de 430 milliards d’euros. Un flux de placement en augmentation depuis le début de l’année. Cet argent inutilisé entraine une perte due à l’inflation. Et le choix de placement ainsi que le crédit immobilier n’amortissent pas cette perte.

40 millions de Français laissent inutilisé de l’argent dans leur compte en banque. Les dépôts à vue sont de plus en plus alimentés. L’application d’un intérêt pour le livret A et le crédit immobilier n’amortit pas la perte engendrée par cette liquidité endormie dans les comptes. Et pourtant, les banques qui proposent des placements intéressants ne manquent pas. L’argent délaissé dans les comptes ne fructifie pas. Au contraire, le taux d’inflation fait diminuer la somme placée dans un compte inactif. Cette somme pourrait pourtant être réutilisée dans le circuit économique afin que les banquiers ne soient pas les seuls à en profiter. En effet, les chiffres des comptes à vue valent le double de l’épargne et du CEL réunis.

Les Français délaissent 430 milliards d’euros dans leurs comptes en banque

Les Français délaissent la gestion de leur économie. Parallèlement, le choix de placement reflète une certaine irrationalité. À titre illustratif, le livret A enregistre un grand nombre d’adhérents, et pourtant, ce type d’épargne rapport très peu, voire pratiquement rien. Cependant les flux de placement sur cette épargne ont augmenté. En outre, les Français s’endettent dans l’acquisition de bien immobilier.

Par rapport à certains voisins européens, le taux d’épargne des ménages en France (14%) est élevé. En Espagne ce taux est réduit de moitié tandis qu’en Angleterre il est divisé par 3,5. C’est en Allemagne que l’on trouve un taux d’épargne des ménages identique à celui de l’Hexagone. Mais outre-Rhin, le crédit immobilier est moins utilisé.

Une liquidité endormie en augmentation

D’après une publication de la Banque de France, une somme environnant les 430 milliards d’euros reste endormie dans les coffres forts des banques françaises, pour une moyenne de 10 500 euros par compte courant.

Une estimation donnée après un flux sur les dépôts à vue valorisé à 25 milliards pour le premier semestre 2017. Malgré un ralentissement au deuxième trimestre, cet argent laissé inactif équivaut au double du placement effectué sur les livrets d’épargne et les CEL réunis revenant à 12,5 milliards d’euros.

En 2016, les liquidités dans les comptes à vue s’élevaient à 414,4 milliards d’euros. Actuellement, le tableau de bord de l’épargne et du patrimoine des ménages révèle une somme de 429,2 milliards d’euros.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top