Les raisons du succès de Compte-Nickel

Site web Compte Nickel

Compte-Nickel a été racheté par BNP Paribas à hauteur de 95%, la Confédération des buralistes conserve 5% des parts. Ce rachat est justifié par le succès de ce nouveau service bancaire. En effet, Compte-Nickel a atteint en moins de quatre ans 700 000 souscriptions. C’est une proportion de marché importante que la société a captée : celle des personnes en situation de fragilité financière.

Créé en 2014, Compte-Nickel, dont la distribution est confiée à 2 700 buralistes, est en plein essor. 30 000 nouveaux comptes sont ouverts chaque mois. Le chiffre d’affaires de la jeune pousse s’élève à 20 millions d’euros en 2016. Elle arrive à un point d’équilibre financier en 2017, et ce, en moins de quatre ans d’activité. La société a ainsi connu une rapide progression.

Ces résultats s’expliquent par la simplicité du service proposé et son exécution en temps réel. Dans ces domaines, les banques traditionnelles n’ont pas encore abouti à des résultats visibles.

Les atouts qui font le succès du Compte-Nickel

L’un des principaux atouts du compte sans banque est la réalisation et la comptabilisation des transactions temps réel. Un virement effectué depuis un autre établissement financier parvient en quelques heures sur le compte Nickel de l’usager. Le client peut connaître l’état de son compte en consultant l’application car chaque dépense réglée avec la carte est comptabilisée immédiatement.

Ce processus en temps réel permet à l’usager de bénéficier d’une carte MasterCard à autorisation systématique. Avec une telle carte, aucun paiement ne peut être initié si le compte est vide ; par conséquent, un découvert n’est pas possible. Cela signifie que le client n’aura pas à s’acquitter des agios ni des frais pour dépassement de l’autorisation de découvert.

Ce sont les coûts qui suscitent le rejet par la population du système traditionnel. Chez le Compte-Nickel, les deux premiers rejets de prélèvements du mois ne sont pas facturés. De plus, l’enseigne avise le client pour que celui-ci recharge son solde. Chez les autres opérateurs financiers, le rejet de prélèvement revient à 20 euros environ.

Ces frais prennent particulièrement une certaine ampleur chez les personnes en fragilité financière. Selon les chiffres publiés par la Banque de France dans le dernier observatoire de l’inclusion bancaire, ces individus déboursent en moyenne 182 euros par an de commissions d’intervention et 162 euros de frais de rejet.

D’une manière générale, les frais exigés par Compte-Nickel sont peu élevés : 20 euros par an pour le fonctionnement, 1 euro pour chaque le retrait au distributeur et 2% du montant encaissé par les buralistes pour chaque dépôt de cash.

Simplicité et accessibilité de l’offre

Simple et rapide, l’ouverture d’un Compte-Nickel se fait en quelques minutes. En déboursant 20 euros et en présentant sa carte d’identité, le client obtient sa carte de paiement et un RIB. À noter que l’ouverture est faite sans condition de revenus. C’est la raison pour laquelle, les personnes en situation de fragilité financière préfèrent cette solution, plutôt que d’ouvrir un compte bancaire chez une enseigne traditionnelle.

De plus, ces individus, qui est sont actuellement au nombre de 2,5 millions en France et dont la plupart trouvent difficilement un établissement bancaire, trouvent dans le Compte-Nickel une alternative à la banque classique. Bien que la procédure de droit au compte existe, peu de personnes l’engagent à cause de la contrainte administrative et l’idée d’être obligée de saisir la Banque de France. Elles préfèrent plutôt se tourner vers le Compte-Nickel.

Les nouveaux acteurs financiers comme Compte-Nickel ne demandent pas de document. En même temps, ils n’autorisent pas de découvert. Pour ces raisons, ils sont accessibles aux 1,6 millions d’interdits bancaires. L’objectif de l’entreprise est d’atteindre deux millions de souscripteurs en 2020.

D’ailleurs, la plupart des clients de Compte-Nickel sont dans une situation de vulnérabilité financière. 40% de ses usagers sont chômeurs ou gagnent des revenus irréguliers et 60 % de ses clients reçoivent moins que le SMIC. Cependant, une partie de sa clientèle est plus aisée : 20% perçoivent un revenu mensuel supérieur à 1 500 euros.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top