Nouveau cadre pour la « néo-banque » Morning

Site Morning

Malgré un esprit de conquête et un mélange de savoir-faire dans un marché tout aussi réglementé, certaines structures fintech n’ont pas pu connaître leur apogée.

Selon deux sites d’informations, La Tribune et Les Echos, le projet de « néo-banque » Morning, près de Toulouse, a dû être cédée en faveur de la Banque Edel.

En cédant sa part d’activité, Morning se verra administré par cette banque. En effet, la MAIF va se désengager de la start-up. La configuration du service Fintech sera profondément modifiée. Sur fond de tension avec la MAIF, et après des manquements à des obligations règlementaires, et de sérieuses difficultés financières qui avaient secoué la start-up en fin d’année dernière, le président a dû quitter ses fonctions.

Avec l’actuel actionnaire de référence, la MAIF, la Banque Edel va progressivement entrer dans le capital afin d’en prendre le contrôle dans les mois prochains. Les parts détenues par le président sortant depuis 2013, près de 28% du capital, seront également cédées.

De nouvelles approches…

Le 29 décembre 2016, dans une décision de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), les interdictions faites à Morning de fournir des services de paiement et de débiter le compte de cantonnement avaient été levées.

En vue d’une régularisation, près de 75 000 clients ont pu retrouver leur liberté pour la gestion de leur compte sans banque, souscrit à la « néo-banque », après avoir essuyé une suspension d’un mois fixée par l’ACPR. Le 4 janvier 2017 dernier, les conditions nécessaires à la levée de cette suspension ont été réunies, le site Morning a pu reprendre son service en ligne. Chaque compte de paiement a pu être de nouveau activé sans restriction.

La relance n’était pas évidente et les difficultés ont impacté sur le projet de départ. De plus, l’équipe a dû prendre une décision extrême de stopper son service vers les professionnels. Le modèle de « néobanque » est de nouveau repensé.

… pour de nouveaux modèles

Dans la nouvelle disposition, la MAIF s’acquittera toujours d’une part minoritaire de la fintech, par contre, la Banque Edel pourra librement chercher des associations avec les activités de Morning.

Penser à de nouveaux modèles de compte sans banque, l’équipe de Morning en a ainsi été prévenue, ainsi que d’une réduction de son effectif pour passer sous le seuil des 48 personnes actuellement. En parallèle, la Banque Edel développe ses propres expertises innovantes comme la solution de paiement compatible, à l’exemple d’Alipay pour Alibaba, pour les établissements ou commerçants accueillant en France des touristes chinois. La Banque Edel devrait communiquer officiellement sur les développements liés à Morning prochainement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top