La banque mobile remporte un franc succès au Kenya

Banque sur portable

Suite à la numérisation du système financier, le Kenya devient le pionnier du service bancaire mobile. Dans ce pays, la Banque centrale annonce que ce moyen de paiement contribue largement au PIB. Le secteur comptabilise 38,9 millions de clients depuis sa création en 2007. Le problème lié à la fraude risque cependant de freiner le succès de la banque mobile.

L’argent mobile devient une tendance au Kenya. Le pays doit près de la moitié de son PIB à ce secteur. En seulement un an, la banque mobile enregistre une hausse de 15,8%. Cette croissance devient plus importante au mois de mars 2017, où le marché réalise un record de 320,80 milliards de shillings kényans.

Parmi les six opérateurs implantés en territoire kenyan, Safaricom se démarque avec son offre M-Pesa. Cette prestation lancée depuis dix ans continue d’attirer les usagers dont 57 000 commerçants. Il s’agit en effet du premier service de transfert d’argent par téléphone mobile proposé au Kenya. Contrairement au Kenya, les autres nations doutent encore de l’efficacité de l’argent mobile.

Une croissance remarquable en mars 2017

Selon la Banque centrale kenyane, les services bancaires mobiles contribuent à près de la moitié du PIB du pays. De juin 2016 à juin 2017, la filière rapporte 3 570 milliards de shillings kényans avec 1,7 milliard de transactions environ. Ce montant équivaut à 34,33 milliards de dollars. Le paiement mobile réalise ainsi une croissance de plus de 15,8% par rapport à l’année dernière.

La mobile banking affiche ses meilleurs résultats en mars 2017. Au cours de cette période, elle totalise 320,80 milliards de shillings kényans. En conséquence, les transactions effectuées augmentent de 17,3% en l’espace d’un mois. Notons toutefois que ce domaine d’activité perd un grand nombre d’utilisateurs en deux mois. Le nombre des usagers régresse de 34,2 millions en mai 2017.

Pour le moment, le succès de la banque mobile ne concerne que le Kenya. La plupart des abonnés préfèrent l’argent liquide à l’argent virtuel. Il devient difficile de les convaincre à s’habituer au paiement par téléphone mobile.

Par ailleurs, les experts évoquent la fragilité de ce système. Pour sa part, la Banque centrale du Kenya indique que les transactions frauduleuses atteignent 37% pour les opérations effectuées au moyen des téléphones mobiles.

M-Pesa renforce sa position de leader

Proposé par l’opérateur Safaricom, M-Pesa reste le premier service mondial de transfert d’argent par téléphone mobile. Au Kenya, il représente 97% des transactions de e-commerce. 57 000 commerçants et 10 000 entreprises utilisent ce service aujourd’hui. Au début, M-Pesa s’adressait aux personnes ne disposant pas de compte bancaire et qui vivent loin de chez eux. Depuis son lancement en 2007, l’argent mobile se développe au pays et compte 38,9 millions d’abonnés.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top