La nouvelle hausse des tarifs bancaires en 2017 n’est plus une surprise

Précédées par LCL, Société Générale et BNP Paribas, c’est au tour de la Banque Populaire et d’AXA Banque d’appliquer les frais de tenue de compte.

Désormais, les frais de tenue de compte sont devenus inévitables. Pour le moment, une banque sur dix ne les applique pas encore, mais celles qui restent prévoient bientôt de s’aligner à la concurrence.

L’initiative a été prise cette année par BNP Paribas, qui affecte à ce service un tarif de 30 euros par an, qui a été suivie par Société Générale avec un tarif de 24 euros par an. Pour LCL, une telle prestation sera tarifée à hauteur de 24 euros annuel, à l’exception des clients qui bénéficient d’une gratuité pour cause de domiciliation de revenus.

Alignement de tous établissements bancaires

D’autres établissements bancaires ont décidé de suivre les traces des premières entités à instaurer cette tarification de service. C’est ainsi qu’à partir du 15 octobre 2016, la Banque Populaire Rives de Paris commencera à appliquer un tarif de 30 euros annuel pour la tenue de compte.

Quant à AXA Banque, la taxation a déjà débuté dès le 1er octobre, avec 15 euros de frais annuel. En ce qui concerne la Banque Postale, ses tarifs seront pratiquement doublés à compter du 1er janvier 2017, passant au tarif actuel de 6,20 euros à un coût de 12 euros par an.

Une augmentation de 6 euros

D’après les chiffres recueillis auprès du cabinet Sémaphore Conseil, les détenteurs de compte se verront amputés en moyenne la somme de 18 euros de frais bancaires avec ce nouveau dispositif. Ce qui correspond à une augmentation de 6 euros en moyenne comparée à l’année en cours.

En outre, les clients se demandent à quoi cette somme sera affectée, car l’on ne connaît pas encore la véritable utilisation de ce montant. En effet, la Banque de France reste assez vague, en donnant la définition suivante dans son glossaire : "Frais de tenue de compte : Frais perçus par la banque ou l’établissement de paiement pour la gestion du compte".

Facturation des retraits

À compter de 2017, les clients des caisses régionales Finistère et Centre France du Crédit Agricole qui effectueront plus de 3 retraits dans le même mois auprès d’une autre enseigne se verront taxés des frais bancaires de 1 euro à partir de la quatrième opération.

Aujourd’hui, il est encore permis d’effectuer cinq à six opérations similaires. La Banque Postale va fixer sa limite à trois retraits au lieu de quatre.

À noter que l’initiative des réformes apportées par rapport à la tarification de certains services a été prise à cause de la baisse des taux d’intérêt, qui réduisent considérablement les marges des banques sur les crédits.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top