La hausse des frais bancaires va se poursuivre durant l’année prochaine

hausse des frais bancaires

L’intention des banques de prolonger la hausse des tarifs bancaires jusqu’à l’année prochaine ne serait-il pas un peu abusif ?

Une nouveauté dans le secteur bancaire : cette année, les comptes courants auront été soumis à une facturation pour les trois grandes banques suivantes : LCL, la Banque Postale, et la Société Générale.

Pour l’année 2017, la Banque Postale prévoit déjà d’augmenter ces frais, tandis que le Crédit agricole envisage une facturation sur les retraits au niveau des distributeurs automatiques. Ainsi, d’après l’UFC-Que Choisir, des frais de 168 euros par ans seront supportés par les clients qui utiliseront les services payants, tels que la carte bancaire, le découvert, ou encore le paiement à l’étranger.

Les banques argumentent

Les argumentations des banques françaises s’appuient sur le fait que les tarifs qu’elles appliquent sont encore plus abordables que ce que l’on pourrait trouver ailleurs, et que des changements ont été apportés au niveau des conditions de financement.

Ce sont, en effet, des arguments qui peuvent être soutenus, d’autant que des réductions ont été fortement observées au niveau des taux d’intérêt. Aujourd’hui, ces derniers sont tellement bas que cela impacte directement sur les marges que les banques peuvent prélever.

En outre, les établissements bancaires avancent qu’ils ont été obligé de mobiliser de plus en plus de fonds propres depuis la crise financière, et que cela impacte sur leur finance. Tous ces arguments sont soutenables.

La hausse est-elle donc justifiée ?

Il semble que l’on ne pourra être vraiment convaincu de la justification de la hausse des frais bancaires. Et pour cause, l’absence de la concurrence sur le marché bancaire français devient une problématique.

En 2016, bien que la banque en ligne constitue une source d’économie tangible pour les banques, certains établissements imposent encore une facturation sur des services numérisés. Ce procédé prouve que les acteurs financiers ne procèdent à aucune démarche commerciale pour essayer de satisfaire leurs clients.

Parallèlement, on constate que le secteur de la finance a pu élever son niveau de vie au-dessus de celui du reste de l’économie. Et tout bien réfléchi, c’est le seul secteur de l’économie où la concurrence étrangère n’a pas d’emprise. Même les panneaux publicitaires des banques reflètent la tranquillité de la filière bancaire, si bien que les emplois bancaires se retrouvent bien à l’abri.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top