Les cartes de transport représente de nouveaux moyens de paiement

paiement par carte de transport

En Asie, de plus en plus de cartes de transport se substituent aux moyens de paiement traditionnels.

Dans les grandes villes asiatiques, davantage de cartes de transport se mutent en cartes de paiement. En effet, plusieurs sociétés qui fournissent ces cartes collaborent avec des start-up pour développer un nouvel écosystème de paiement.

C’est le cas du singapourien EZ-Link et du thaïlandais Rabbit qui ont étendu l’usage de leur carte de transport au paiement des courses, des notes de restaurants, des billets de cinéma, etc. Détails !

EZ-Link, une carte interopérable

Lancée par une filiale de Land Transport Authority (organisme en charge de la régulation des transports à Singapour) en 2001, EZ-Link est la première carte à puce utilisée pour le paiement des transports en commun à Singapour. Depuis 2009, elle est en compétition avec la carte NETS FlashPay développée par de grandes banques de l’île.

EZ-Link se distingue par son interopérabilité dans d’autres pays dont, entre autres, à Guangdong (Chine). Avec le SINO Visitor Pass, le titulaire peut stocker des dollars de Singapour ou des renminbi chinois. Pour une plus grande satisfaction de ses utilisateurs, EZ-Link collabore avec la compagnie aérienne Tigerair afin de leur offrir des promotions. Elle va encore plus loin en signant un partenariat avec la start-up Perx en Avril dernier.

Grâce à cette collaboration, les utilisateurs qui lient leur carte EZ-Link à leur compte Perx accumulent des points à chaque voyage en transport public. Ils peuvent par la suite échanger leurs points contre des offres exclusives via l’application Perx. En décembre 2015, Perx enregistre plus de 400 000 utilisateurs et près de 200 partenariats avec des marchands à Singapour.

La carte Rabbit, pour un plus grand système de paiement

L’équivalent d’EZ-Link en Thaïlande est la carte Rabbit. Lancée en 2012, celle-ci est détenue par Transit System Bangkok Mass, la société qui exploite le SkyTrain de Bangkok. Rabbit se démarque par son succès en marketing digital.

L’outil offre non seulement une plateforme de contenus en ligne, mais dispose par ailleurs de ses propres écrans numériques dans le système ferroviaire de Bangkok. Pour séduire les marchands à adopter l’offre Rabbit, la société opte pour un marketing gratuit sur sa plateforme digitale.

En outre, grâce à sa récente collaboration avec le réseau social japonais LINE, Rabbit développe un système de paiement plus large, à la fois off-line et online. De ce partenariat est né le service de paiement LINE Pay qui compte aujourd’hui plus de 1,5 millions d’usagers et 300 marchands participants en seulement un an.

Ainsi Rabbit et EZ-Link se sont fait rapidement une place dans le secteur. Ces deux moyens de paiement confrontent toutefois un défi majeur, le même que celui des portefeuilles mobiles : la nécessité de recharger régulièrement. Conscientes que ce système est peu commode aux utilisateurs, les sociétés travaillent pour l’améliorer.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top