Comment réduire sa note malgré la hausse généralisée des frais bancaires ?

frais de banque

Avec les taux d’intérêt très faibles, en particulier des prêts immobiliers, les banques subissent un manque à gagner qu’elles entendent rattraper sur d’autres services. Dès 2017, toutes les grandes enseignes vont relever leurs tarifs de manière notable sur la plupart des prestations. Clients de banques traditionnelles ou en ligne, tous devront se montrer vigilants.

Hausse du coût pour de nombreux services

Les frais de tenue de compte seront les premiers concernés. Le cabinet Sémaphores Conseil a collecté des informations qui montrent une augmentation de 12 euros annuels en moyenne en 2016 à 18 euros l’année prochaine.

La cotisation pour la carte bancaire connaîtra également une hausse générale en 2017. Si la plupart des établissements se limitent à un ou deux euros supplémentaires, d’autres réclameront davantage.

Chez HSBC et Société Générale par exemple, les cartes bancaires à débit immédiat seront plus chères de 18 % et 6 % respectivement.

Idem pour les retraits déplacés, c’est-à-dire effectués sur des guichets n’appartenant pas au réseau de la banque. Jusqu’ici facturé un euro par quelques enseignes, le service pourrait devenir payant pour tous en 2017, la seule différence portant sur les modalités d’application : dès le premier retrait ou à partir d’un certain nombre d’opérations.

Conseils pour réduire ses frais bancaires

Les experts recommandent à tous les usagers de surveiller leur relevé, et si la banque exagère sur ses révisions de prix, de faire jouer la concurrence. Celle-ci est particulièrement forte sur le marché bancaire français sous l’effet conjugué de différents paramètres : essor des acteurs en ligne, faiblesse des taux, réformes réglementaires comme la loi Hamon en matière d’assurances, sans oublier la transformation digitale de l’économie et du secteur.

Un comparateur de banques constitue donc un outil précieux pour dénicher une formule alliant une vaste palette de services et un tarif compétitif. La démarche est importante dans un contexte tendu où les consommateurs cherchent à minimiser leurs dépenses, préoccupation qui avait contribué à la croissance rapide des pure players.

Pour certains analystes, l’évolution des frais bancaires est assimilable à celle du coût du carburant : stable dans les phases de remontée des taux, en hausse lorsque les taux diminuent.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top