Comment les coûts des tarifs bancaires sont-ils justifiés ?

tarif banque

Les tarifs dans les banques françaises vont encore augmenter en 2017. Existe-t-il une explication à ces prix anormalement élevés ?

La pratique des prix anormalement élevés du secteur bancaire français est une réalité et risque encore d’augmenter pour 2017 avec les frais de tenue de compte. Selon les estimations d’un cabinet de professionnel, le tarif moyen pourra s’élever à 18 euros par an, soit 6 euros de plus que 2016 ou 50%.

À cette augmentation s’ajoutent les hausses de cotisations de carte bancaire et des prix des retraits déplacés qui peuvent varier d’un établissement à un autre. Pourtant, les banques ne disposent pas d’un niveau de sécurité accru des dépôts. L’on peut expliquer cette situation par le manque de concurrence dans le secteur.

Un système bancaire loin de la normale

Dans un système normal, les frais de tenue de compte ne sont que la contrepartie des services rendus par la banque. Autrement dit, l’établissement dispose d’un coffre-fort avec service comptable, soit un service de dépôt à vue. Cependant, cette situation diffère dans la réalité d’aujourd’hui.

En effet, pour leur profit, les banques sont amenées à prêter l’argent des dépôts, dans un système dit de réserves fractionnaires. L’inconvénient de ce système réside dans le fait qu’il affaiblisse la disponibilité permanente des biens et de la sécurité des dépôts. Dans l’hypothèse où tous les dépositaires retireraient leur argent en même temps, les liquidités manqueraient inévitablement.

Cette situation fait d’un client dépositaire un prêteur de fait. Cependant, ce mécanisme est encore au cœur des débats entre analystes. Ainsi, les différences de tarifs se distinguent entre une banque qui utilise les dépôts pour des crédits et une autre qui se contente de le conserver.

Des options pour faire baisser les prix bancaires ?

La première solution est le mécanisme adopté par VeraCarte qui propose de stocker l’argent de ses clients sous forme de métaux précieux ou de diamants, tout en leur octroyant une carte bancaire. Il est ainsi plus facile de bénéficier du même degré de liquidité qu’un compte courant, pour 13 euros par an.

Pour ce service, non seulement le prix est plus faible mais le service est également plus sécurisé. L’accès au dépôt est plus simple du fait que l’établissement ne prête pas. Le second système qui constitue un autre élément de comparaison est celui adopté par l’opérateur bancaire Compte-nickel. En effet, cet établissement fonctionne sans réserves fractionnaires, avec des frais bancaires de 20 euros par an.

Le secteur bancaire français n’est pas assez compétitif

L’industrie bancaire française est insuffisamment compétitive avec son aspect oligopolistique. Cette situation s’explique par la présence des multiples barrières réglementaires qui contraignent la concurrence.

Le principal obstacle à la concurrence est la Banque de France qui conditionne l’accès à la profession de banquier. De toute évidence, l’application des taux d’intérêt négatifs contribue à augmenter le cout des services bancaires comme les frais bancaires parce que les banques répercutent ces taux sur les clients.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top