6% des Français seulement choisissent le chèque

cheque

Chèques, carte bancaire ou argent comptant, comment les Français préfèrent-ils payer leurs achats ?

Les moyens de paiement sont de plus en plus évolutifs, pour plus de praticité chez les utilisateurs. Dans le classement des modes de paiement préférés des Français, le chèque arrive loin derrière la carte bancaire et le paiement en espèces.

Cette publication est le résultat d’un sondage récemment effectué par Opinionway pour Tilder-LCI. Cette enquête a été réalisée les 2 et 3 novembre derniers auprès de 1 002 personnes suivant la méthode des quotas, soit sur des individus ayant 18 ans et plus.

Le chèque : un mode de paiement exceptionnel en France

Durant le sondage, Opinionway a laissé le choix aux Français entre les divers modes de paiement possible. À cela, 6% des Français seulement se disent utiliser un chèque pour payer leurs achats. Cette situation est d’ailleurs confirmée par une désaffectation croissante, constatée depuis quelques années.

Dans cette optique, 18% préfèrent avoir recours à de l’argent liquide, tandis que plus de la majorité optent pour l’utilisation de la carte bancaire, soit 76%. L’émission des chèques dans l’hexagone ne correspond pourtant pas à ces chiffres.

En effet, le chèque, considéré comme le quatrième moyen de paiement en Europe, enregistre le plus d’émission en France. Pour 2013, la France a enregistré 71% de chèques émis dans l’Union européenne. Ainsi, selon un rapport de 2015 du ministère des Finances, un Français utiliserait en moyenne 37 chèques par an.

Ce chiffre est énorme par rapport aux autres européens, si l’on considère qu’un Anglais n’en utilise que 11 et un Allemand moins d’un. On remarque en revanche que cette utilisation régresse lentement, de 4 à 5% par an. Les données de la Banque de France viennent appuyer cette situation, selon laquelle le chèque représentait en 1975 75% des paiements, alors qu’en 2014, il n’en est plus que de 12%.

"En finir avec le chèque qui coûte trop cher à tout le monde"

Les pouvoirs publics tentent de faire obstacle à l’usage du chèque auprès des consommateurs. Depuis 2010, ces derniers ont déclaré officiellement mener une multitude d’initiatives afin d’en définir une stratégie.

Pour cela, ils prévoient d’accompagner le développement de nouveaux moyens de paiement, notamment la carte bancaire pour mettre fin au chèque qui est jugé trop cher pour tous.

Depuis les trois dernières années, les mesures prises ont déjà donné des résultats satisfaisants, comme l’obligation de paiement des notaires par virement au-delà de 3000 euros, la généralisation progressive des paiements dématérialisés destinés au secteur public et le plafonnement du paiement par chèque de créances publique limité à 300 euros.

Cependant, ces attaques directes à l’égard du chèque ne sont pas suffisantes. En effet, en fin septembre dernier, les députés ont rétabli la durée de validité du chèque à 12 mois, alors que le projet de loi Sapin II l’a réduit à 6 mois à compter de juillet 2017.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top