Nouvelle hausse des frais bancaires au 1er janvier 2017

Distributeur automatique bancaire

Une étude a été réalisée avec Le Figaro sur 54 banques de réseaux métropolitaines ayant mises à disposition leur nouvelle plaquette tarifaire au 1er janvier 2017. Quelques grandes tendances se dégagent de cette première analyse notamment une hausse ciblée sur certaines catégories de frais.

1Les cartes à débit immédiat sont en hausse

Résultat de la mise en application d’une réglementation européenne applicable depuis un an sur les commissions d’interchange, les banques sont désormais mieux rémunérées sur les cartes à débit différé que les cartes à débit immédiat (0.30% Vs 0.20%). Historiquement, les cartes à débit différé étaient toujours plus chères que les cartes à débit immédiat et ce à juste titre, car elles apportaient un service d’ « avance sur trésorerie » que le client devait surveiller à la fin du mois.

Cet écart de prix entre les cartes à débit immédiat et différé tend à ne plus exister avec une convergence de tarif. Malheureusement, cet alignement se réalise par le haut, c’est-à-dire que ce sont les cartes à débit immédiat qui rattrapent les cartes à débit différé.

C’était déjà le cas en 2016 pour la BNP et la Société Générale qui ont déjà aligné au même prix ces deux cartes à 44.50€. On voit ce même alignement au 1er janvier 2017 pour le Crédit Agricole d’Ile de France qui a aligné à 42€/an ses deux cartes (Vs 41€ débit immédiat et 42€ débit différé en 2016).

Dans le panel, 17 banques soit 31% appliquent le même tarif pour une carte classique internationale à débit immédiat et une carte à débit différé. Ce taux était de 18% en 2016.

La Caisse d’Epargne Picardie était la seule en 2016 à facturer plus chère une carte à débit Immédiat qu’une carte à débit différé. Elle vient d’être rejointe en 2017 par deux autres Caisse d’Epargne (Nord France Europe et Normandie).

Chiffres clés et progression (sur le panel étudié) :

  • Coût moyen d’une CB à contrôle de solde : 34.90€ (+4.04% Vs Janvier 2016)
  • Coût Moyen d’une CB Internationale à Débit Immédiat. : 41.86€ (+3.35% Vs Janvier 2016)
  • Coût Moyen d’une CB Internationale à Débit Différé. : 45.10€ (-1.12% Vs Janvier 2016)

A noter qu’on parle désormais de cartes de débit et de cartes de crédit pour les distinguer et que ces mentions commencent à apparaitre sur les brochures des banques françaises.

On note aussi une hausse généralisée de la carte à contrôle de solde (+4.04%) et on constate dans certains établissements (Caisse d’Epargne) un alignement tarifaire sur la carte internationale à débit immédiat.

Pour les cartes « haut de gamme » type Mastercard Gold et Visa Premier, on observe la même tendance avec une hausse plus marquée sur la carte à débit immédiat et un rapprochement de tarif entre les différents débits.

  • Coût Moyen d’une CB Gold/Premier à Débit Immédiat : 123.51€ (+1.51% Vs Janvier 2016)
  • Coût Moyen d’une CB Gold/Premier à Débit Différé. : 125.84€ (+0.32% Vs Janvier 2016)

2Retraits déplacés plus chers

De la même façon, les retraits déplacés, ceux effectués en dehors des distributeurs de votre banque, sont en hausse sur notre échantillon.

Pour une personne effectuant 5 retraits déplacés par mois, le prix moyen annuel passe de 20.28€ à 21.20€ soit 4.5% d’augmentation, et ce même si les trois quarts des établissements du panel n’ont pas changé leur tarification sur ce poste.

Quelques exemples, la Banque Populaire du Nord qui fait payer tout retrait effectué hors du réseau de DAB de son réseau contre 3 offerts auparavant (en augmentant le coût unitaire). Soit pour une moyenne de 5 retraits déplacés par mois, un coût annuel qui passe de 20.88€ à 60€ par an. Un autre exemple avec la caisse d’Epargne d’Ile de France qui reste à 3 retraits gratuits par mois mais tarifé à 1€ vs 0.90€.

3Frais de tenue de compte

Les banques de réseaux qui ne facturent pas de frais de tenue de compte se compteront sur les doigts de la main en 2017. Les Banques Populaires d’Alsace Lorraine Champagne et Rives de Paris vont faire payer les frais de tenue de compte à partir du 1er janvier 2017 (24 et 30€).

Certaines caisses locales du Crédit Agricole ne facturaient pas de frais de tenue de compte en 2016, pour celles qui ont annoncé leurs tarifs 2017, c’est toujours le cas (CA Centre Loire, CA Ile de France, CA Lorraine, CA Normandie Seine, CA Pyrénées Gascogne, CA Sud Rhône Alpes et CA Touraine et Poitou). Il ne restera plus qu’à attendre la parution des nouveaux tarifs du CA Provence Côte d’Azur en avril.

Pour rappel et en dehors de notre panel, en plus des banques citées ci-dessus, le Crédit Coopératif, le LCL (sous réserve de domiciliation de revenus) et les banques en ligne ne tarifient pas de frais de tenue de compte.

Du côté des hausses, la banque Postale a presque doublé ses frais de tenue de compte en les passant de 6.20€ à 12€/an, ce qui fait passer le Crédit Agricole de Corse comme étant la banque qui tarife ses frais de tenue de compte les plus bas (6.60€/an).

Si on prend par groupe bancaire, le groupe Banque Populaire est celui qui a le plus augmenté ses tarifs (moyenne de 17.88€ qui passe à 25.16€) à cause de l’arrêt de la gratuité de certaines caisses. Les entités de la Caisse d’Epargne ayant mis à jour leurs tarifs augmentent légèrement (14.2€ à 15.1€), idem pour le Crédit Agricole (12.16€ à 12.74€). Les entités du Crédit Mutuel Arkéa (Bretagne, Massif Central et Sud-Ouest) ainsi que la BNP n’ont pas fait évoluer le coût de leur frais de tenue de compte.

Sur le panel, les frais de tenue de compte sont en augmentation de 13%.

4Packages

Attention aux packages où on observe sur les produits de début de gamme une hausse de 2.61%. Pensez à prendre connaissance de votre relevé annuel de frais bancaires pour apprécier l’évolution de vos frais bancaires en 2016 !

En complément :

Important Il est important de noter que cette analyse est réalisée à partir des banques qui vont mettre à jour leur tarif au 1er janvier. Les moyennes et progression sont réalisées à partir de ce panel de 54 banques (contre environ 130 banques au total). Cet angle d’analyse permet d’identifier la véritable variation à un instant T des frais bancaires qui s’échelonne tout au long de l’année.

De plus, cette analyse est réalisée à partir de lignes de frais bien identifiées. Un exemple avec La Banque Postale qui a été sous les feux de l’actualité en septembre 2016 avec ses nouveaux tarifs où le doublement des frais de tenue de compte (de 6.20 à 12€) a été souligné et ce même s’il reste un des plus accessibles. Nous avons intégré la totalité des nouveaux tarifs et sur un profil de consommation « classique », le coût 2017 est en baisse par rapport à 2016.

En effet, la Banque Postale était un des rares établissements de la place à facturer encore des frais pour des virements réalisés sur internet (0.5€ par virement). La hausse des frais de tenue de compte (+5.80€), retrais déplacés (+7.80€) et des commissions d’intervention (+1.80€) soit au total +15.4€ est contre balancé par la baisse des coûts des virements par internet (-18€).

Voici le détail des banques avec une mise à jour tarifaire au 1er janvier 2017 :

  • BNP Paribas, La Banque Postale, 10 Banque Populaires (dont la Bred), 13 Caisse d’Epargne, 3 Crédit Mutuel (le groupe Arkéa), 26 Crédit Agricole.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top