Plus d’un tiers de Français se disent prêts à ouvrir un compte ailleurs que dans une banque

Ouverture de compte bancaire en ligne

Entrée en vigueur en février dernier, la loi Macron a été adoptée pour renforcer la mobilité bancaire en Hexagone et ainsi dynamiser la concurrence sur le marché. Le 7ème baromètre du cabinet Deloitte révèle toutefois que le taux d’attrition bancaire, indicateur mesurant le phénomène de perte de clientèle, reste presque le même comparé au barème enregistré en 2016. Cette stagnation est observée dans un contexte où 37% des Français sont prêts à ouvrir un compte ailleurs que dans une agence bancaire.

L’étude annuelle du cabinet Deloitte révèle que 57% des personnes interrogées estiment que la loi Macron relative à la mobilité bancaire peut les inciter à changer d’établissement bancaire. Les raisons qui pousseraient les sondés à s’y lancer sont généralement :

Une expérience client insatisfaisante (39%) ;

  • Des tarifs trop élevés (36%) ;
  • Une baisse de la confiance en leur enseigne bancaire (34%).
  • Malgré l’intention des sondés à changer de banque, le passage à l’acte semble toutefois plus difficile.

Une stagnation du taux d’attrition

En dépit du fait que les banques traditionnelles aient révisé les frais de tenue de compte à la hausse et que cette disposition se soit impactée négativement sur l’image de leur enseigne, le risque d’attrition (risque de perte de clientèle) demeure stable, diminuant d’un point par rapport à 2016. L’analyste Alexandre David estime que la raison de cette stagnation est liée

au contexte de taux favorable, qui permet [aux] clients de renégocier leur crédit immobilier et de gagner du pouvoir d’achat.

Alexandre David.

Cette situation contribue considérablement à « l’amélioration de la confiance des Français dans leur banque » et dans le système bancaire en général. 66% des sondés affirment avoir confiance en leur établissement bancaire (soit une hausse d’un point par rapport à 2016), tandis que seulement 41% d’entre eux déclarent avoir confiance au système bancaire (ce qui renvoie à une augmentation de 3 points par rapport à l’an dernier).

À noter que le taux de satisfaction client enregistrée chez les banques en ligne (92%) est plus élevé que celui observé chez les établissements classiques (81%).

Les alternatives aux banques traditionnelles

L’étude du cabinet Deloitte s’est intéressée aux acteurs vers lesquels les Français envisagent de se tourner en cas de changement de banque.

Il faut au préalable préciser que 37% des sondés sont prêts à ouvrir un compte bancaire autre part que dans une banque. Parmi ces personnes, 19% comptent adopter l’offre des établissements de paiement (ce qui représente une hausse de 3 points en glissement annuel) et 7% s’intéressent aux solutions des opérateurs téléphoniques.

Certains préfèrent par contre souscrire un compte sans banque chez un buraliste, ce qui explique le succès du Compte Nickel qui est récemment passé sous le giron de BNP Paribas.

À noter que le pourcentage des sondés prêts à ouvrir un compte ailleurs que dans une banque monte à 47% chez les CSP+ et à 43% chez les usagers de 25 à 49 ans. Ces catégories de population se présentent ainsi comme des prospects à conquérir pour les Fintech et les nouveaux acteurs bancaires.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top