Le smartphone est sur le point de remplacer les établissements bancaires

Mobile

Bientôt, toutes les personnes qui possèdent un numéro de téléphone mobile pourront se passer d’un véritable établissement bancaire en Europe.

Avant la fin de l’année 2017, la Banque centrale européenne donnera son approbation à la téléphonie pour lui permettre d’être considéré comme un moyen de paiement à part entière.

Le cas échéant, toutes personnes se voyant enregistrer un numéro de téléphone mobile à leur nom pourront faire ses courses sur tout le continent européen et payer leurs achats via une application installée sur leur Smartphone.

Les numéros de téléphone prendront ainsi la place de l’IBAN de chaque client, considéré comme étant le «code-barres génético-financier ». L’IBAN étant une norme internationale d’identification de compte bancaire.

La carte bancaire et le chéquier aux oubliettes

Une fois que la Banque centrale européenne aura approuvé le concept, l’utilisation des numéros de téléphone en tant que moyen de paiement prendra effet. Cela se fera normalement à compte de la fin de l’année 2017.

Dans ce cas, les cartes bancaires, les chéquiers, ainsi que les moyens de paiement ordinaires qui ont été employés jusqu’alors n’auront pratiquement plus d’aucune utilité, dans la condition où les transactions s’effectuent dans les limites des frontières européennes. Mais en vérité, le but est de mettre en place un système d’annuaire numérique qui vise à faire correspondre le numéro de portable d’un abonné à son numéro IBAN.

Le pour et le contre

Dans un cadre général, les avantages priment sur les inconvénients de ce nouveau concept. En premier lieu, cela permet d’effectuer des transactions instantanées, qui seront validées dans la seconde. À rappeler qu’actuellement, le temps de validation d’une telle transaction tourne autour d’une journée si elles sont effectuées en dehors du territoire français.

Ce dispositif permettra aussi de faire un paiement direct, sans que le payeur n’ait à utiliser une plateforme quelconque pour régler ses dus. D’autant que la procédure est très simple pour effectuer le paiement. Cela consiste à connecter les numéros abonnés de l’acheteur et du vendeur.

Le transfert se fait donc en débitant le compte de l’acheteur pour créditer celui du vendeur. Seul inconvénient, qu’il ne faudra toutefois pas prendre à la légère, c’est la volatilité de la sécurité. En effet, étant donné que les transactions se font via des technologies avancées, le risque de piratage n’est pas à exclure, et le client devra en être conscient avant de choisir ce genre d’opération.

Comme il est déjà utilisé par un bon nombre d’opérateurs dans le monde, la mise en place de ce système est tenu à cœur par la Banque centrale européenne, mais aussi par les banques centrales nationales, qui ont d’ailleurs la ferme intention de mener le projet à bien. Toujours est-il qu’il faudrait savoir si le client devra envoyer une lettre changement de RIB pour avoir accès à ce service.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top