FinReach propose des services externalisés pour le changement de banque

Capture du site FinReach

La mobilité bancaire prévue par la loi Macron joue en faveur des particuliers. Ces derniers pourront changer facilement de banque. Il leur suffit, à cet effet, d’ouvrir un compte dans l’établissement souhaité qui s’occupera ensuite du détail. Ainsi, le banquier passera plus de temps et mobilisera plusieurs services pour traiter le dossier du client. C’est la raison pour laquelle FinReach propose un service externalisé.

La numérisation du système financier devient imminente. Les événements qui se produisent actuellement ne font que confirmer les faits. Notons parmi ceux-ci le succès du service bancaire mobile ou la création de différentes applications dédiées aux banques et aux achats en ligne. En ce sens, de nombreuses startups naissent pour développer les services de paiements et le basculement vers le système bancaire digitalisé.

En ce qui concerne FinReach, la tâche consiste principalement à assurer les procédures engendrées par le départ d’un client vers une autre banque. Une nouvelle législation allemande exige en effet, de la part des établissements financiers, d’assurer eux-mêmes ces formalités. Depuis 2015, la Fintech dirigée par Sascha Dewald travaille pour 100 enseignes dont Deutsche Bank et Deutsche Kreditbank.

La société berlinoise étend ses activités en dehors de l’Allemagne

Œuvrant actuellement en Allemagne et en Autriche, la startup FinReach louera prochainement ses services à des banques espagnoles et italiennes. Pour l’année 2017, elle souhaite s’implanter dans cinq nations en Europe. Le choix du pays de destination dépendra toutefois de certains facteurs parmi lesquels l’importance du nombre des banques, le développement de la digitalisation et surtout l’intérêt des habitants sur l’idée de changer de banque.

Pour le cas de la France, Sascha Dewald évite de se prononcer de manière certaine. Il avance cependant la possibilité d’une concurrence avec le lancement de « Aigue-Marine », un outil que les enseignes bancaires françaises mettent au point pour s’adapter à la mobilité bancaire prévue par la loi Macron. L’entreprise qui collabore avec une centaine de banques envisage par ailleurs de concevoir, tous les ans, un produit nouveau.

FinReach totalise plus de 60 000 transferts en 2016

En vertu d’une nouvelle loi adoptée en Allemagne, les établissements de crédit se chargent désormais de chaque formalité correspondant au changement de banque. Pour les particuliers, la tâche consiste seulement à ouvrir un compte bancaire. En revanche, elle s’annonce difficile pour les enseignes allemandes. Le transfert exige une forte mobilisation des ressources internes et une certaine compétence. FinReach facilite leur travail en proposant un service d’externalisation.

Avec un effectif de 28 salariés, la Fintech allemande note l’historique des transactions effectuées par le client. Elle dresse ensuite une liste de ses créanciers et débiteurs afin de les renseigner sur les nouvelles coordonnées. Cette dernière tâche s’effectue notamment au moyen d’un fax, d’un mail ou d’un courrier postal. En 2016, le nombre de changements de banque réalisés par FinReach atteint 60 000 et plus.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top