Un signe prometteur pour les banques en ligne

Neobanque

Les banques, traditionnelles ou en ligne, s’y sont préparés. Des changements sont attendus dans la semaine qui suivra l’entrée en vigueur de la loi Macron. La mobilité bancaire est rendue plus simple.

Changer de banque est plus que jamais d’actualité dans un marché de forte concurrence entre des établissements qui devront à présent innover pour fidéliser leurs clients.

Dans ce contexte, les banques en ligne ont tout fait pour surprendre les banques traditionnelles, mais surtout les clients qui ont la réelle intention de profiter du dispositif Macron pour changer définitivement de banque. Et les sondages le montrent. Les procédures trop « pesantes » des banques traditionnelles offrent une aubaine aux banques en ligne qui proposent des services plus fluides, et particulièrement pour des tarifs plus compétitifs sur le marché.

Les banques en ligne l’ont compris. Il est inconcevable de se priver de la fluidité offerte par les nouvelles technologies qui, en plus de la rapidité des échanges, réduisent considérablement les coûts liés aux services.

Selon un sondage réalisé fin 2016 par le cabinet OpinionWay pour une banque en ligne, 12 % des Français affirment qu’ils changeraient de banque si le changement se ferait d’une manière automatique, gratuite, transparente et sécurisée. 3 % seulement ont aujourd’hui fait ce choix.

Un marché en ligne à percer

Au vu des chiffres, changer de banque a toujours été une démarche contraignante et hasardeuse pour les clients. À peu près de 69% sont restés dans leur banque depuis une dizaine d’années. 48% sont restés fidèles aux leurs depuis plus de 20 ans.

Dès le 6 février 2017 prochain, les Français pourront alors profiter des possibilités offertes par la loi Macron pour une mobilité bancaire simplifiée. Les banques en ligne connaîtront une percée importante, puisqu’une personne sur quatre choisirait cette option.

Toutefois, trois quarts des personnes enquêtées opteront toujours pour les banques traditionnelles, malgré une augmentation de leurs tarifs au début de cette année. Grâce à leur politique tarifaire agressive, les établissements actuellement présents en ligne, tels que Boursorama, Fortuneo, Hello Bank, ING Direct, BforBank ou Axa Banque, espèrent gagner plus de marché sur les quelques 80 millions de comptes bancaires ouverts en France.

Changer de banque, pourquoi ?

51 % des Français pensent que le montant des frais bancaires est le principal motif pour rester ou non chez sa première banque. L’absence de récompense pour leur fidélité représente le second motif pour choisir une autre banque. Enfin des services qui ne sont pas à la hauteur de leurs attentes les incitent à franchir ce pas.

Les particuliers deviennent exigeants quant à la décision de changer de banque. L’heure est à la proposition de prix compétitifs et à une autonomie dans leur prise de décision. Le rôle du conseiller bancaire sera juste de les aider ou de les assister, d’autant plus que les services en ligne sont tout aussi bien opérationnels, à l’exemple des comparateurs en ligne.

Les nouvelles dispositions prises dès l’entrée en vigueur de la loi Macron permettront à un particulier de savoir l’état de ses opérations automatiques dans l’année qui suivra son départ. Sa nouvelle banque pourra prendre en charge les formalités de changement. Les créanciers prendront en compte le changement de RIB dans les 20 jours ouvrés et 10 jours après le 1er avril 2017. Enfin, les virements interbancaires seront effectués dans les 10 jours ouvrés.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top