Le système bancaire actuel manque de dynamisme

Facade d'une banque

La numérisation de divers secteurs d’activité donne lieu au débat. En effet, les analystes s’interrogent actuellement sur la fluidité du système bancaire. Avec l’apparition de divers services bancaires en ligne, les banquiers doivent songer à favoriser la numérisation. Plusieurs facteurs empêchent toutefois les enseignes bancaires à basculer définitivement vers la plateforme digitale.

Vu le nombre croissant des nouveaux outils, la digitalisation devient imminente pour les établissements financiers. Ces derniers doivent satisfaire la clientèle et résister à la concurrence. L’évolution d’internet incite les usagers à comparer les offres. Ainsi, certaines banques s’orientent vers le système de paiement en ligne.

Si une faible quantité de banquiers adoptent la structure digitalisée, la majorité opte pour la démarche classique. La tendance s’explique généralement par la complexité et la vieillesse de l’organisation bancaire. Soulignons toutefois que, d’ici quatre ans, 30% des agences fermeront. Le Blockchain et l’article 43 de la loi Macron contribueront largement à ce changement.

Les banques se montrent réticentes contre le modernisme

Le manque de dynamisme constaté dans le système bancaire se manifeste en premier lieu par une difficulté à s’adapter à la modernité. Aujourd’hui, le client se rend immédiatement sur internet pour consulter les offres qui lui semblent intéressantes. De ce fait, il change fréquemment de prestataire. Il devient urgent en ce sens de le renseigner et de le convaincre en proposant des offres toujours plus intéressantes.

Toutefois, les établissements financiers tardent à adopter la structure numérique d’une manière effective. D’autre part, il faut noter que l’adhésion d’un client via les inscriptions en ligne s’avère onéreuse pour les banques. Le prix de cette opération atteint 250 à 1000 euros.

Sur ce point, un spécialiste de l’informatique qui travaille pour une banque importante indique que son équipe met 18 mois pour réaliser un projet de digitalisation dédié à une offre bancaire. Pourtant, une startup effectue le même travail pour une durée de six mois.

Une rigidité qui s’explique par l’archaïsme

Cette lenteur du développement du système bancaire s’explique par plusieurs raisons. Notons parmi celles-ci la désuétude de la structure elle-même. La plupart des banques préfèrent, pour le moment, le modèle front-office, middle-office et back-office. À cet archaïsme s’ajoute la taille des institutions financières.

À cause de la crise, plusieurs enseignes décident de fusionner et de former en conséquence de nouveaux groupes. Rappelons enfin que la rentabilité empêche les établissements de crédit à développer leur organisation. Conscients du fait que le système actuel continue de rapporter, les banquiers maintiennent leurs anciennes méthodes.

Malgré cette rigidité, plusieurs enjeux amènent les banques à innover dans un avenir proche. Aujourd’hui, les nouvelles formes de technologie comme le Blockchain et les crypto-monnaies remportent un franc succès auprès des usagers.

Par ailleurs, certains établissements expérimentent les moyens de paiement numérisés. Banque Postale rachète ainsi le site de crowdlending Crédit. Notons, en outre, que la mobilité bancaire deviendra effective à partir de l’année prochaine. Non seulement cette disposition accélère le développement des Fintech, mais elle accordera plus de fluidité au changement banque.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top