L’Urssaf met en garde contre les campagnes de phishing visant les bénéficiaires de prime inflation

Hameçon avec une carte de crédit sur un clavier d’ordinateur blanc

Actuellement, des fraudeurs tentent d’hameçonner les allocataires de l’indemnité inflation, signale l’Urssaf. Pour information, cette pratique consiste à inviter les individus ciblés à transmettre leurs coordonnées bancaires afin d’empocher les 100 euros. Face à cette situation, l’Urssaf a délivré quelques bons réflexes à adopter. Il incite notamment chacun à éviter les domaines d’adresse e-mail étrangers à ceux qu’il utilise.

Le 22 décembre 2021, l’Exécutif a déployé un simulateur en ligne relatif à l’indemnité inflation. Une aide de 100 euros versée par la CAF ou l’Urssaf. L’organisme récapitule les cas particuliers et individuels pour mieux informer les prétendants à l’allocation sur leur éligibilité.

Relativement à ce subside, l’Urssaf a indiqué sur Twitter remarquer actuellement plusieurs tentatives d’hameçonnage (phishing) lié à ce versement. L’organisme encourage ainsi chacun à redoubler de vigilance pour éviter de se laisser tromper par les fraudeurs. Il a notamment émis une mise en garde à l’égard de l’adresse mail « Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ». Et de souligner qu’il ne recourt qu’aux domaines ci-après : @info.urssaf.fr, @urssaf.fr et @votre-urssaf.fr.

L’organisme appelle à la prudence face aux emails suspects

Les auto-entrepreneurs sont notamment ciblés par cette forme d’escroquerie. L’objectif de cette dernière consiste à recueillir les informations relatives au compte bancaire des personnes visées. Face à cette arnaque, le service des Urssaf consacré à la micro-entreprise a aussi lancé un avertissement.

En réalité, les malfaiteurs ont exploité une faille. Bon nombre d’indépendants sont en effet encore contraints de fournir leurs coordonnées bancaires à l’Urssaf. Autrement, l’indemnité inflation leur serait refusée.

Dès lors, il est conseillé d’éviter de réaliser la transmission par le biais d’un courrier électronique douteux.

Sur son site, l’Urssaf détaille les étapes à suivre pour lui envoyer un IBAN. Pour les commerçants, artisans et travailleurs autonomes, il faut se rendre sur le site officiel de l’Urssaf, puis aller sur :

  • Mes cotisations ;
  • Paiement ;
  • Télépaiement ;
  •  Gérer mes coordonnées bancaires.
  • Les micro-entrepreneurs, eux, doivent aller :
  • Soit sur le portail réservé aux autoentrepreneur de l’Urssaf ;
  • Soit sur le site de l’Urssaf.

Les fraudeurs exploitent les ambiguïtés dans certaines professions

Dans ce contexte, plusieurs Français éligibles à la prime ont déjà reçu les 100 euros sur leur compte courant :

  • Travailleurs indépendants ;
  • Exploitants agricoles ;
  • Salariés engagés par des particuliers ;
  • Étudiants attributaires d’une bourse.

Dans les détails, 38 millions de personnes se sont vu verser cette indemnité. Matignon informe qu’à la date du 24 décembre 2021, au total, 2,6 millions d’entre elles l’avaient perçue. En parallèle, certains de ceux dont les revenus atteignent mensuellement 2 000 euros ou moins n’ont encore rien touché.

Malgré cette situation, il convient de garder son calme. Pour les retraités par exemple, le versement doit être accompli au mois de février prochain. Pour les affiliés à la CAF, il commencera à compter du 20 janvier 2022. Enfin, pour les employés du secteur privé, le versement est effectué avec la paie de décembre 2021.

Le plus souvent, le versement s’exécute automatiquement. Cependant, les arnaqueurs tirent parti des ambiguïtés endurées par certains métiers pour essayer de les duper. Parmi les principales victimes se trouvent les travailleurs indépendants.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top