Les start-ups de la finance bousculent le marché

 entreprise financière

Les transferts d’argent à l’étranger constituent un marché juteux qui intéresse de nombreuses fintechs, au grand dam des acteurs traditionnels.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
200€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
240 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre

Des virements internationaux à prix cassé

Atteignant 582 milliards de dollars en 2015, selon la Banque mondiale, les transferts d’argent à travers le monde constituent un énorme marché, jusqu’ici aux mains des banques et de certains établissements spécialisés comme MoneyGram ou Western Union.

Mais les marges importantes réalisées sur ce créneau attirent aujourd’hui les nouveaux acteurs de la finance œuvrant en ligne. Face à l’offensive des fintechs, les start-ups de la finance, les banques sont obligées de réagir sur le plan technique et sur le plan financier.

De fait, la possibilité de réaliser des virements internationaux sur smartphone et tablette n’est pas encore proposée par tous les établissements financiers. Ainsi, la Banque Postale ne les propose que sur la zone Sepa (signe Euro Payment Area). De même, LCL met à la disposition de ses clients ce type de service sur le Net, mais les virements vers les États-Unis, par exemple, ne sont encore possibles qu’en agence.

De son côté, la Société Générale, qui limitait jusqu’à présent les virements internationaux en ligne à la zone Sepa, vient d’annoncer qu’une offre pour terminaux serait disponible à partir du 1er décembre. C’est ce que nous a confirmé Stéphane Lecoq, chef de produit Banque au quotidien de la banque.

Je compare les offres bancaires

Des tarifs en baisse

Face à la pression de la concurrence, les banques doivent aussi adapter leurs tarifs pour garder leurs parts de marché. Ainsi la Société Générale n’appliquera plus de commission de change aux virements internationaux, qui coûteront sur Internet 9 euros pour un virement de moins de 500 euros et 13 euros au-dessus.

Mais, il suffit d’utiliser un comparateur frais bancaires pour voir que le chemin est encore long avant de rattraper les fintechs. Ainsi, la firme anglaise Azimo affiche un coût inférieur de 85 % à celui pratiqué par les banques, et TransferWise revendique des frais divisés par huit.

Avec un coût moyen mondial de 7,4 % par transfert de 200 dollars, la bataille s’annonce rude pour conquérir ou se maintenir sur ce marché au fort potentiel.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.