Les Trophées de la Banque 2017 viennent d’être dévoilés

Meilleurebanque.com révèle les lauréats de la 3ème édition des « Trophées de la Banque ». Ces trophées récompensent une nouvelle fois les banques les plus compétitives du marché français sur leurs tarifs. Le site a ainsi analysé plus de 50 000 tarifs bancaires de 130 banques sur 3 profils de consommateurs différents : un jeune de moins de 25 ans, un consommateur classique, et un profil CSP+.

Bilan des trophées « banques de réseaux » : le Crédit Agricole et le Crédit Coopératif en bonne position

Tiraillés entre contraintes réglementaires et baisse des taux d’intérêts, les établissements bancaires étaient sous pression tout au long de l’année 2016. Pour tenter de préserver leurs revenus, ces derniers ont amorcé une lente mutation avec de vastes programmes de transformation concernant notamment leurs agences bancaires et une évolution de leur politique tarifaire.

  • Profil Jeune : le Crédit Agricole confirme son hégémonie sur ce profil avec d’un côté, son offre packagée « le socle » ou bien en hors package grâce à sa souplesse sur les commissions d’intervention. Tout comme l’an passé, la Bred conteste le leadership de la « banque verte » sur trois régions grâce à son offre dédiée aux jeunes (18-27 ans) où les frais de tenue de compte et les frais d’intérêts débiteurs sont offerts.
  • Profil Classique : le Crédit Coopératif, la banque la moins chère de la précédente édition dans 10 régions sur 13, maintient sa place sur ce profil mais voit son leadership contesté et perd quatre régions cette année. L’établissement solidaire baisse le prix de la carte à débit différé de 5.60€ mais change les règles de ses retraits déplacés en passant le seuil payant à partir du 5ème retrait mensuel pour 1€, soit une hausse globale de 6.4€ sur ce profil.
  • Profil Premium : le Crédit Coopératif perd sa place de numéro un sur ce profil au profit du Crédit Agricole qui est l’établissement le moins cher sur cinq régions. Sur ce profil de consommation bancaire « premium », les packages sont les plus performants comme Le Socle pour le Crédit Agricole, EuroCompte pour le Crédit Mutuel et Affinea pour les Banques Populaires.

Bilan des banques en ligne : stabilité dans un contexte de diversification

Les établissements en ligne restent imbattables sur les prix. Pourtant, comme leurs ainées (banques de réseaux), elles sont aussi impactées par la baisse des taux qui vient rogner leur rentabilité. A la conquête de nouveaux clients avec des offres alléchantes (primes, frais gratuits…), les banques en lignes cherchent avant tout à fidéliser et rentabiliser des clients volatils.

Ainsi, ING Direct a modifié fin juin ses conditions d’octroi pour bénéficier d’une carte premium gratuite avec l’obligation de domicilier 1 200€/mois sur le compte sous peine de pénalité (60€/an), ce qui confirme bien un intérêt de fidéliser des clients déjà multi-bancarisés. De son côté, Boursorama Banque a lancé une offre complémentaire « Welcome » sans conditions de revenu mais imposant un coût d’abonnement annuel de 18€.

Par ailleurs, les établissements en ligne se tournent vers d’autres produits, comme le crédit immobilier proposé chez Boursorama Banque, HelloBank et Ing Direct, pour devenir l’établissement principal du client. Une offre qui devrait être lancé avant fin 2016 chez Fortuneo et BforBank.

  • Pour les Jeunes : Soon est toujours la référence en terme de tarifs bancaires car c’est le seul établissement à ne pas imposer de conditions de revenus (accessible pour des jeunes étudiants aux ressources limitées). Il vient d’être rejoint par l’offre Freasy du Crédit Agricole qui propose une carte bancaire gratuite avec un compte consultable sur mobile**.
  • Pour les profils Classique et Premium : peu ou pas de changements dans le classement des banques en ligne. Boursorama Banque et Fortuneo restent en tête de nos classements mais les écarts sont minimes. Pas de frais pour les cartes bancaires, pas de frais de commission d’intervention, pas de frais de tenue de compte…

**Cette offre n’apparait pas dans notre comparatif car elle ne permet pas d’être à découvert et de bénéficier de chéquier (tout comme le compte nickel).

Prix Spéciaux 2016 – 2017

Les Trophées de la Banque ont également décerné 3 « mentions spéciales » pour des établissements bancaires qui se sont distingués cette année sur des critères différents de leur tarification.

  • Mention spéciale « Avantage Client » : décerné au LCL pour son nouveau programme nommé «Avantage+» qui est le premier en France à faire converger des offres promotionnelles CLO (Card Link Offers) adossées à des cartes bancaires. Cette offre est soumise à l’acceptation en amont du consommateur et lui permet de bénéficier de remise sous forme de cashback lors d’achat en magasin ou sur les sites internet avec leur carte LCL. (Découvrez l’interview de Mme Cadet de Fontenay responsable du Programme Avantage+ chez LCL)
  • Mention spéciale « Innovation » : décerné au groupe BPCE et Carrefour Banque pour la mise à disposition auprès de leurs clients de la fonctionnalité Apple Pay. Alors que le paiement sur mobile n’a pas encore décollé en France, l’arrivée d’Apple Pay pourrait permettre d’augmenter l’usage comme cela a été le cas avec l’internet mobile/l’iPhone.

Mention spéciale « Néo Banque » : décerné au Compte Nickel suite au succès de son lancement avec près de 400 000 clients recrutés en 2 ans. Acteur alternatif des banques de réseaux et des banques en ligne, le Compte nickel a su se positionner sur une cible protéiforme (interdits bancaires, jeunes, auto-entrepreneur, comptes professionnels…) et en s’appuyant sur un réseau de distribution indirect puissant (buralistes).

Méthodologie* : 3 profils de consommations étudiés :

  • Le Jeune : consommation bancaire limitée, utilisation forte des nouvelles technologies, un peu de découvert récurent chaque mois
  • Classique : salarié avec un revenu moyen de 1 800€, utilisant sa banque au quotidien avec un accès à internet, un peu de découvert, et quelques dépenses à l’étranger
  • Premium : cadre supérieur sans découvert, avec des voyages réguliers à l’étranger et quelques opérations en agences.

Une étude analytique des résultats pour déterminer les Lauréats

  • Calcul de la moyenne arithmétique des tarifs bancaires associés au profil de consommation sur chaque région
  • Calcul de l’écart-type des tarifs bancaires associés au profil afin de mesurer la dispersion des tarifs d’une région
  • Lauréats : les tarifs des profils des banques inférieurs à « Moyenne – Ecart-type » sont Lauréats sur leur région.

*Cette méthode analytique permet d’identifier de manière indépendante et exhaustive les banques les plus compétitives dans leurs régions par rapport à l’ensemble des banques concurrentes. Etude réalisée à partir des brochures tarifaires des banques mises à disposition au 1er juillet 2016.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top