La gestion des frais bancaires à l’étranger

gestion de frais de banque

Alléger les taxes appliquées par les banques lors des paiements par carte hors zone euro est possible.

Vous comptez partir à l’étranger ? Pour éviter de mauvaises surprises à votre retour, prenez le temps de vérifier les frais prélevés sur les transactions que vous avez effectuées avec votre carte bancaire.

Pourquoi maîtriser ces frais

Concernant les voyages à destination de l’un des dix-neuf pays de la zone euro, les paiements effectués par carte y sont gratuits. Pour ce qui est des retraits auprès des distributeurs automatiques, la facturation est la même que celle pratiquée dans l’Hexagone.

Toutefois, la situation change quand il s’agit de voyages en dehors de l’eurozone. Qu’il s’agisse de paiement ou de retrait, les banques prélèvent des frais. Pour les paiements, ces dernières appliquent des frais proportionnels au montant des opérations (2% à 3%).

Précisons qu’ils sont des fois assortis de coûts fixes ou d’un minimum de perception. Un expert, responsable d’un site comparateur de tarifs bancaires, souligne qu’à cause des frais fixes, les adhérents à de tels établissements ont ainsi intérêt à éviter les petits débits par carte.

La carte prépayée

Les analyses révèlent que dans les banques à réseau, un paiement de 100 euros effectué avec une carte bancaire standard est facturé à 2,59 euros en moyenne. Les frais prélevés par les établissements en ligne sont moins onéreux.

Le responsable du comparateur de frais bancaires fait par ailleurs remarquer l’existence d’une commission de change qui, selon les enseignes, peut être incorporée directement ou non dans les frais. Les retraits au distributeur, quant à eux, sont facturés à un coût fixe de 3 euros, assorti d’une commission d’environ 3% de la somme retirée.

Pour s’exempter de ces frais à l’étranger, il est recommandé de souscrire une carte prépayée. Notons que celle-ci n’est pas reliée à la carte bancaire du souscripteur. Il doit par conséquent l’alimenter au préalable en procédant à un virement sur Internet par exemple.

Il pourra par la suite effectuer des paiements et retirer des espèces à l’étranger. Il faut préciser qu’aucun découvert n’est permis avec ces cartes.

Le compte Nickel et les porte-monnaie multidevises

Souscrire un Compte Nickel est également une alternative intéressante. Pour vingt euros annuels, ce compte propose des tarifs très compétitifs sur les transactions hors de l’union monétaire.

En effet, le souscripteur bénéficie d’une gratuité des paiements et d’une facturation légère de 1 euro sur les retraits. D’autres cartes telles PayTop ou Cash Passport fonctionnent comme des porte-monnaie multidevises. Facturée 29,90 euros, la première est alimentée en ligne par la carte bancaire classique de la personne. Elle est surtout intéressante dans l’une des trois devises du porte-monnaie : euro, livre sterling et dollar.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top