Tout indique que les banques classiques préparent à relever les tarifs

Alerte sur la hausse des tarifs bancaires

Une hausse généralisée des tarifs bancaires serait inévitable pour cette année. Tous les indicateurs sont au rouge, et certains comparateurs de frais bancaires tablent même sur un retour à la situation de 2013, où la barre des 200 € annuels par foyer a failli être frôlée.

Les tarifs bancaires repartent à la hausse…

La fin de la gratuité de certains services bancaires va marquer un tournant, mais surtout contribuer à une progression des tarifs. Le mouvement a été initié par la facturation de nouveaux services, s’en est suivie la généralisation des frais de tenue de compte, car pour la plupart des banques, être titulaire d’un compte, même inactif, c’est profiter d’un service qui devrait rester payant.

Et cette tendance n’est pas près de s’inverser, en témoigne la hausse du coût des cotisations des cartes bancaires pratiquée par près de 75 % des établissements ou encore celui des assurances, qui a augmenté de 1,29 %. Si une progression moyenne de 3 % est constatée depuis le début de l’année, les écarts entre établissements sont plus marqués – de l’ordre de 15 % à 18 % entre 2015 et 2016.

… mais cela ne concerne généralement que les banques traditionnelles

Les banques classiques ne dissimulent plus leur intention d’augmenter les tarifs, et jouent ainsi la carte de l’accompagnement et de la proximité pour essayer de séduire davantage les clients. Sur un autre front, les banques dématérialisées vantent leurs services et produits à zéro coût : carte gratuite, zéro frais de tenue de compte… Et le résultat du match est sans appel, les banques classiques perdent du terrain.

Une hausse à relativiser

De façon générale, les frais repartent à la hausse, cependant le coût de certains services connait une baisse non négligeable. On peut prendre le cas des cotisations liées aux cartes de crédit à débit différé, qui s’orientent à la baisse (-0,5 % depuis l’entrée en vigueur du nouveau règlement européen relatif aux commissions d’interchange). Les clients disposent également d’autres options/atouts pour essayer de minorer les frais, entre autres la possibilité de négocier un abattement au moment de souscrire un service, ou encore d’éviter les « packs », souvent mis en avant par les conseillers bancaires, et de choisir une offre qui correspond réellement aux besoins de chacun.

Les réglementations adoptées récemment, visant à mieux encadrer le secteur, à améliorer la transparence, mais surtout à accroître la concurrence, sont aussi tout à leur avantage. Il est dorénavant plus simple d’établir un comparatif frais bancaires – et donc de trouver les meilleurs tarifs – ou encore de recevoir une aide à la mobilité bancaire (transfert automatisé des domiciliations bancaires, etc.).

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top