Comment réagissent les français face à leur autorisation de découvert ?

Reaction des menages francais face a l'autorisation du decouvert bancaire

Un professionnel du monde de la banque a récemment mené une étude sur le comportement des Français face à leur autorisation de découvert.

61 % des Français dépassent une fois par an le plafond de découvert fixé par leurs organismes bancaires. Négociée entre la banque et le client, cette autorisation de découvert est essentielle pour continuer à faire fonctionner le compte lorsque les fonds viennent à manquer en cas de débit. Pourtant, un quart des Français dépasse la limite de découvert autorisée.

Cette situation engendre des frais de commission ajoutés aux agios qui coûtent chers au client. En utilisant des comparateurs de banque en ligne, le particulier peut choisir l’établissement de son choix en fonction des conditions et des tarifs définis.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Des écarts qui reviennent chers

Le décret n° 2013-931 du 17 octobre 2013 stipule que les commissions d’intervention sont plafonnées à 80 euros par mois et à 8 euros par contrôle de demande de paiement. Au cas où vous dépassez la valeur du montant du découvert autorisé, ces frais de commission s’additionnent aux agios qui peuvent alors s’élever de 16 à 20 %.

D’après une étude menée par un professionnel de cette branche, si l’on ne tient pas compte des agios, le coût de ces découverts qui valait environ 58,90 € en 2014 et 59,70 € en 2015, revient dorénavant à 59,80 € par an à partir de 2016.

L’autorisation de découvert rapporte ainsi une somme conséquente pour les banques avec des frais plus ou moins élevés. Appelés également intérêts débiteurs, les agios, qui sont réglés auprès de la banque dans le cas où c’est elle qui effectue les paiements à la place de son client, sont fixés par les banquiers. 10 à 12 % de taux d’intérêts par an sont enregistrés.

Utiliser un comparatif de banque en ligne pour ne pas se tromper

Afin de mieux connaître les conditions des banques, notamment la limite de découvert à ne pas dépasser et les frais bancaires, vous pouvez utiliser un comparateur de banque. Ce dernier vous présente divers comparateurs bancaires destinés à confronter les offres des établissements bancaires sur le Net avant d’épargner votre argent ou d’ouvrir un compte courant.

Vous devez entre autres prendre connaissance de l’autorisation de découvert à négocier avec votre banque pour faire fonctionner votre compte dans le cas où vous manquez de fonds.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.