La Banque Postale dans le collimateur des organisations syndicales

Logo La Banque postale

Des organisations syndicales tirent la sonnette d’alarme sur le risque de voir La Banque Postale faillir à ses obligations envers les clients les plus fragiles. En effet, afin de diversifier ses sources de revenus, la banque publique s’efforce de développer des activités sur lesquelles elle manquait jusqu’ici d’expérience comme les crédits aux entreprises ou encore la banque privée. Face à cela, les organisations syndicales craignent que La Banque Postale néglige ses obligations, ainsi elles ont décidé de tirer la sonnette d’alarme.

Une différence de prise en charge entre les clients

En plus des dernières hausses de tarifs de la Banque Postale, les représentants syndicaux dénoncent les conditions de prise en charge des populations fragiles. Selon un représentant de la CGT, à Bordeaux ou Nantes, les centres financiers mettent souvent les clients en difficulté financière en attente, surtout lors des pics d’activités.

La prise en charge client étant l’un des principaux critères de choix dans un comparatif de banque, les beaux profils sont priorisés pour éviter qu’ils ne se tournent vers la concurrence. Déjà en octobre, plusieurs organisations syndicales, dont la CGT, FO, SUD et CFDT avaient dénoncé ces pratiques.

Pour La Banque Postale qui se veut être « la banque de tous », des plus riches aux plus fragiles, ces alertes n’ont pas de raison d’être. La responsable de la clientèle spécifique et fragile, Mouna Aoun, affirme que la banque publique gère ses flux d’appels selon les besoins sans considération du profil financier des clients et que tous reçoivent le même traitement.

Assistance aux populations en difficulté financière

Quoi qu’il en soit, avec la diversification des activités de la banque, la prise en charge des populations fragiles devient de plus en plus complexe. En 2013, La Banque Postale a mis en place une plateforme d’accompagnement budgétaire. Baptisée « Appui », celle-ci vise à aider les populations victimes de difficultés financières durables ou ponctuelles, à travers un coaching personnalisé.

Les clients peuvent y bénéficier de conseils pertinents pour optimiser leur budget : calcul du « reste à vivre » mensuel, réduction des dépenses compressibles afin de disposer davantage de ressources… La plateforme reçoit tous les jours entre 300 à 400 appels. En revanche, l’Appui ne peut décider de l’octroi de découverts supplémentaires.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top