Les stress test dévoilent la véritable situation des banques françaises

resultat du stress test des banques

Les institutions financières semblent à priori posséder une meilleure capacité de résistances comparées aux autres banques du continent européen.

Selon le gouverneur de la banque de France, les conclusions des derniers stress tests ont prouvé une fois de plus la robustesse des établissements banquiers français face à d’éventuels bouleversements financiers. Les ratios émis par cet exercice financier ont largement démontré la force des institutions financières françaises face à l’ensemble des banques européennes.

François Villeroy de Galhau ne manque pas de souligner la fiabilité mais surtout l’efficacité de la stratégie bancaire actuelle. Le président de l’Autorité de contrôle et de résolution peut donc s’en féliciter.

Les banques de France résistent aux chocs financiers grâce à la politique bancaire

Monsieur De Galhau l’a dit : les établissements financiers français peuvent se fier à la politique bancaire actuelle. Et ses propos ont été justifiés par les résultats des stress test que l’on a effectués sur les six banques de France, dont les quatre plus importantes détiennent les 90% des actifs du régime banquier français.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : avec les pires conditions d’affront, l’exercice a donné 286 points de base pour la France contre 380 pour les autres pays de l’Europe.

Des résultats évocateurs de la réussite de la politique bancaire

Suite à un exercice comparatif banque, rigoureux, il revient au gouverneur de la banque de France d’affirmer que si les banques françaises sont parvenues à un tel niveau de résistance, c’est grâce à la fiabilité de la politique bancaire mise en place dans le pays. Afin de démontrer cette hypothèse, les quatre plus grands groupes bancaires ont été, eux aussi, soumis au stress test.

Le Crédit Agricole se veut être la plus résistante avec un taux de 2,17% sur une valeur de 8,902 euros. La BNP Paribas vient en seconde position pour enregistrer 1,84% de résistance pour 45,17 euros, puis la Société Générale la suit avec 1,08% à un montant de 30,888 euros. Il affirme que c’est grâce à cette politique que les banques primaires ont pu renforcer leurs fonds propres et d’être en mesure de répondre aux exigences règlementaires.

La convention de Bâle 3 en perspective

Les résultats du test comparatif banque ont été un bon point de départ pour avancer plus sûrement dans la finalisation de la convention Bâle 3. L’objectif étant de renforcer davantage la capacité des banques à résister à des catastrophes financières, telles que la crise de 2007. Aujourd’hui, les banques françaises possèdent suffisamment de crédit pour faire face à de telles situations.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top