Boom des applis de paiement mobile

applis de paiement mobile

L’arrivée sur le marché d’Apple Pay marque le début d’une révolution dans le domaine du paiement sans contact. Et on assiste aux prémices d’un véritable phénomène, d’autres solutions devraient bientôt voir le jour.

Apple Pay, sur le chemin du succès

Vous possédez un smartphone de la marque à la pomme ? Sachez que depuis juillet dernier, vous pouvez régler vos achats avec uniquement votre mobile, en l’approchant d’un terminal de paiement dédié. En effet, il vous suffit d’installer le service d'Apple, Apple Pay, d’enregistrer le cryptogramme de la carte de paiement dans l'application Wallet et de valider la transaction via la Touch ID de l'appareil, en un tournemain.

Question sécurité, cette appli engrange les points : le numéro de carte bancaire ne peut être détourné, car Apple Pay n’en tient pas compte, chaque opération est authentifiée par l’empreinte digitale du titulaire de l’utilisateur, donc aucune fraude n’est possible même en cas de vol de l’iPhone.

Et pour ceux qui n’ont pas d’iPhone ? La concurrence est là, de nombreux acteurs, notamment les banques, prévoient le lancement d’ici la fin de l’année de services similaires, tournant sous Android. L’application développée par Apple les a en outre rebutées (les banques, N.D.R.), car Apple leur exigeait une commission si elles envisageaient de l’intégrer à leurs offres. Zoom sur ces solutions…

Faire de l’ombre à Apple Pay

L'opérateur Orange est en première ligne dans cette bataille rangée. Pour ce faire, elle a déjà développé sa propre Appli baptisée Orange Cash, qui peut être approvisionnée avec une carte bancaire ou par virement. Et pour le paiement à proprement parler, il suffit de disposer d’une carte SIM compatible et d’introduire un code pour valider la transaction (qui doit être supérieure à 20 €).

Autre concurrent de taille : Paylib, une appli dédiée aux terminaux sous Android et intégrant la technologie NFC. Et les principales banques françaises (la SocGen, le Crédit Mutuel Arkéa, le groupe BNP Paribas, le Crédit Agricole) devraient proposer leurs offres liées à cette solution d’ici la fin de l'année.

Libre à chaque établissement de définir le plafond de paiement ou le mode d'authentification (code secret ou biométrie) – ce qui nous fait penser à la solution développée par la firme de Cupertino. Autre similitude avec l’appli d’Apple, aucune donnée ne sera conservée dans l'appareil. Il revient aux utilisateurs finaux de bien choisir l’offre qui leur sied le plus. La mise en place de comparateur banque en ligne de solutions « sans contact » – à l’instar de ce qui fait actuellement avec les banques en ligne –, confrontant les différentes propositions, s’impose.

La pratique progresse donc lentement, mais sûrement. En France seulement, deux cartes de paiement sur trois sont désormais compatibles avec la technologie « sans contact ».

Autre signe que le phénomène gagne du terrain, la hausse du volume d’opérations par carte sans contact, pour ne prendre que le cas de la Société Générale, qui a relevé une progression nette de ce type de transaction, passant de 1,5 % en mars 2015 à 8 % en mars de cette année. Et la concurrence s’annonce aussi féroce entre les acteurs dans les mois et années à venir…

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top