Placement : les trois tâches à accomplir pour partir en vacances l’esprit serein

Gestion des finances personnelles

Avec un emploi du temps plus allégé, la période post-vacances est l’occasion idéale pour remettre de l’ordre dans ses finances personnelles. Nous vous avons concocté une check-list des tâches à accomplir avant la coupure estivale, histoire d’aborder la rentrée sereinement.

Renégocier son prêt immobilier

Le niveau actuel des taux reste une véritable aubaine pour ceux qui s’apprêtent à renégocier leur crédit immobilier. Au mois de mai, les Français ont pu s’endetter en moyenne à 1,77 % toutes durées confondues et hors assurances et garanties, révèle Crédit Logement/CSA dans son dernier baromètre des taux immobiliers. Et avec un excellent dossier (revenus élevés, apport conséquent, sécurité professionnelle…), il est possible de décrocher des taux exceptionnels de 0,82 % sur 10 ans, 1,04 % sur 15 ans, 1,30 % sur 20 ans et à 1,45 % sur 25 ans.

Attention toutefois, car la renégociation n’est pas rentable pour tout le monde. Pour que l’opération soit réellement intéressante, il faut se situer dans le premier tiers de son remboursement (les intérêts sont remboursés dans les premières années du prêt). Le capital restant dû et la durée de remboursement doivent être importants. Et l’écart entre le taux actuel et celui obtenu au moment de la souscription de l’emprunt doit être supérieur à 0,6 point.

Protéger son portefeuille contre une baisse de la bourse

Les marchés financiers sont traditionnellement plus volatils pendant l’été, en raison de la baisse des volumes d’échange. Cette période est donc considérée à risque pour un portefeuille boursier. Elle s’annonce d’ailleurs agitée. Des facteurs de stress sont déjà tangibles : conséquences du Brexit, élections espagnoles, ralentissement de l’économie chinoise, anticipation des élections aux États-Unis, résultats des entreprises au deuxième trimestre…

D’où la nécessité de mettre son portefeuille à l’abri des variations boursières. On pourrait alors privilégier les fonds de gestion flexible, ou utiliser des produits dérivés (warrants, CFD, trackers, certificats « bear »...) comme instrument de couverture. Une dernière solution consiste à privilégier les ordres de Bourse afin de limiter la casse en cas de baisse de l’action.

Réduire la note des frais bancaires

« En moyenne, un client au "profil standard de consommation" s'acquittera de 166 euros par an dans les banques à réseau contre 41 € dans les banques en ligne, et ce, pour des services identiques », explique Romain Espinasse, notre responsable Banque et Placement. Raison de plus donc pour alléger la note. Pour cela, différentes solutions existent. On pourrait par exemple passer à la banque en ligne, dont les frais sont souvent très faibles, voire inexistants, en particulier pour les clients « haut de gamme ».

Autre astuce : comparer les tarifs appliqués par les différents établissements bancaires. Et ça tombe bien, car les internautes trouveront sur notre site des comparatifs banque entièrement indépendant, 100 % transparent et accessible gratuitement, qui leur permet de bénéficier de tous les services bancaires au meilleur prix.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top