Décroissance des chèques bancaires : ils n'ont plus la cote.

La banque de France observe une accélération de la décroissance du chèque bancaire qui n'a plus la cote.

Dans sa cartographie des moyens de paiements scripturaux, la banque de France constate que le chèque accélère sa décroissance pour atteindre -5,6% en volume et -8,9% en valeur (2,8 milliards d'euros) en 2012.

En clair, les français abandonne l'utilisation des chèques au profit des cartes bancaires, des virements et prélèvements automatiques. En outre, le chèque est de moins en moins utilisé pour effectuer d'importants paiements.

A cela 3 raisons :

1/ Un changement culturel.Avec l'avènement d'internet et de la téléphonie mobile, le paiement s'est dématérialisé. On utilise beaucoup plus facilement les paiements alternatifs tels que virements, prélèvements, et la carte bancaire. Le réflexe de sortir un chéquier imposant a été changé par le réflexe de sortir une carte bancaire facile à ranger.

2/ Baisse de confiance dans les chèquesLa méfiance autrefois sur la sécurité des cartes bancaires et autres paiements en ligne s'est désormais déplacée vers les chèques. Afin de réduire les risques liés au chèque, les commerçants encouragent l'utilisation des cartes bancaires. Cela a été rendu possible grâce au développement des terminaux de paiement chez les commerçants.Les banques qui souhaitent réduire les frais liés au traitement des chèques encouragent l'usage de moyens alternatifs.

3/ Mise en place de la loi 2011-331Cette loi impose l'utilisation du virement pour tous les paiements supérieurs à 10 000 euros effectués ou reçus par un notaire. L'application de la loi explique la baisse en valeur des chèques. Le montant moyen d'un chèque passe ainsi de 602 euros en 2011 à 580 euros en 2012.

La France reste cependant le premier utilisateur de chèque en Union Européenne avec 66% des chèques émis. Le deuxième pays émetteur de chèque est le Royaume-Uni avec ... 20% des chèques émis en Europe. Une Union Européenne où la décroissance des chèques est beaucoup plus forte qu'en France (-7,7%en 2012).

Le chèque demeure donc très accroché aux talons des français qui continuent à avoir du mal à s'en détacher.

 Téléchargez la cartographie en cliquant sur le lien suivant : "cartographie des moyens scripturaux"

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top