Les villes européennes en compétition pour attirer les Fintech

competition fintech

Les villes européennes sont en compétition pour attirer les entreprises de la technologie financière.

Suite au Brexit, Londres a perdu sa place de capitale européenne de la Fintech. Qui succédera à la capitale britannique ? Berlin et Francfort sont en tête de course.

Londres, victime du Brexit

Carrefour majeur des échanges économiques mondiaux, Londres a été longtemps un endroit plébiscité par les startups pour s’implanter. Il faut reconnaître qu’en raison de certaines caractéristiques (proximité des grandes banques, politique favorable, fiscalité, etc.), la capitale britannique est propice au développement des nouveaux acteurs de la technologie financière.

En 2015, les Fintech qui y siègent génèrent près de 8,5 milliards d’euros. Toutefois, la situation n’est plus la même aujourd’hui. En effet, le résultat du référendum de juin dernier sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne joue en défaveur des Fintech, brouillant leur avenir à court terme et affecte directement la prospérité londonienne dans le domaine.

Le Brexit signifie en effet la fin du passeport européen pour les Fintech localisées sur le territoire britannique. La perte du droit d’utilisation de la licence bancaire dans l’Union européenne dresse évidemment des obstacles règlementaires devant ces dernières.

Les autres villes et leurs potentialités

Paris, Dublin, Luxembourg, Suisse, Berlin et Francfort, ce sont les principales places qui se disputent le trône délaissé par Londres. Ces dernières se lancent dans une course effrénée pour récupérer les sociétés innovantes, spécialisées dans les paiements, les transferts d’argent et la gestion d'ouvrir un compte bancaire.

La capitale française présente l’avantage de disposer de ressources humaines, de la profondeur du marché et de la localisation de grands acteurs. La fiscalité lui fait toutefois défaut, ce qui pourrait jouer en faveur des deux villes allemandes. Francfort offre un cadre de vie moins séduisant que celui de ses concurrents, mais peut se flatter d’accueillir le siège de la BCE et d’être la place financière allemande.

La ville bénéficie par ailleurs d’une énorme densité bancaire et de la vitalité de sa recherche universitaire. Pourtant, les données du cabinet EY montrent que Francfort est devancée par la capitale fédérale allemande, et ce, malgré une progression annuelle de 22% des implantations des Fintech dans la ville.

Francfort compte 60 Fintech contre 70 pour Berlin. Cette dernière doit sa performance à une instauration rapide d’un écosystème propice au développement des experts dans le high-tech. Plus grand centre européen de startups, Berlin peut miser sur la présence de patrons médiatisés, un coût de vie accessible, la facilité d’accès au capital et un dynamisme culturel créatif.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top