Carte de débit : principe de la carte à débit immédiat ou différé 

Visa Mastercard carte

Si, dans la plupart des pays, les cartes de crédit dominent le marché des cartes bancaires, en France il est divisé entre cartes de crédit et carte de débit. Mais c’est bien cette dernière qui domine le marché. Quelle différence y a-t-il entre une carte de débit et une carte de crédit ? Comment choisir entre débit immédiat et débit différé ? Les cartes de débit sont-elles acceptées partout ? Meilleurebanque vous répond.

Notre sélection des promos

Qu'est-ce qu’une carte de débit ?

Possédez-vous une carte de débit ou carte de crédit ? Rares sont les Français à faire la distinction entre les deux termes. Pourtant, la majorité d’entre eux possède en réalité une carte de débit.

Les deux types de cartes permettent d’effectuer des paiements chez les commerçants et de retirer des espèces auprès d’un distributeur automatique. A ces occasions, les débits engendrés par ces opérations bancaires peuvent être immédiats ou différés.

En revanche, celle qu’on appelle à tort « carte de crédit », est en réalité une carte à débit différé. La carte de crédit au sens strict du terme désigne en France un moyen de paiement qui permet de régler ses achats en plusieurs fois. Elle est d’ordinaire rattachée à un crédit renouvelable et est commercialisée par un établissement non bancaire, en partenariat avec un établissement de crédit (Cofidis, Sofinco...).

Il est possible d’obtenir des cartes débit immédiat ou différé sur les deux réseaux internationaux Visa et Mastercard.

Quelle différence y a-t-il entre carte de débit immédiat et carte de débit différé ?

Que votre carte soit à débit immédiat ou débit différé, elle est forcément reliée à votre compte courant.

Le débit immédiat

Le débit immédiat se caractérise par le fait que le compte bancaire du titulaire de la carte bancaire est débité après chaque opération réalisée avec sa carte bancaire. Le terme « immédiat » ne signifie pas « tout de suite », mais respecte certaines procédures bancaires, d’où un délai de 24 heures à 48 heures pour qu’elles soient prises en compte. Avec une carte à débit immédiat, une dépense effectuée au supermarché le lundi est ainsi généralement visible sur le compte bancaire dès le mardi, voire le mercredi maximum.

Le débit différé

Pour une carte à débit différé, l'opération n'est pas comptabilisée dans l'immédiat mais plus tard dans le temps. Généralement, le titulaire du compte peut choisir de faire passer ses opérations en fin ou début de mois, mais à date fixe.

A noter : En débit différé, seuls les paiements par carte sont prélevés à une date fixe dans le mois. Les retraits d’espèces, eux, sont débités immédiatement.

Ces dates sont précisées expressément dans la convention de compte signée avec la banque qui délivre la carte. Comme pour une carte à débit immédiat, celle à débit différé est soumise également à certains plafonds autorisés par la banque émettrice, dans les opérations de retraits et/ou de paiement.

Le fait que votre compte soit débité à une date ultérieure à la date de la transaction représente l'une des raisons principales qui fait que ces cartes peuvent coûter très légèrement plus cher que celles à débit immédiat.

En effet, pour une période donnée, à chaque fin de mois par exemple, les montants de toutes les diverses transactions effectuées (achats de biens ou de services) sont regroupés à la date indiquée dans le contrat pour n'en faire qu'une seule opération de débit. Ainsi, les cartes à débits différés fonctionnent sur le même principe que les cartes de crédit.

Le système de débit différé étant alors assimilable à un crédit, cette méthode de paiement présente, entre autres, l'avantage de faire bénéficier au titulaire d’une sorte d'avance de trésorerie. En revanche, son usage exige que l'on prête beaucoup plus d'attention à la gestion de son propre compte bancaire pour éviter le risque de surendettement.

Le choix du débit de la carte bancaire est donc fortement influencé par le mode de vie de son titulaire. Selon qu'il soit prévoyant ou non il préféra une carte à débit immédiat ou différé.

Comment savoir si on possède une carte à débit immédiat ou à débit différé ?

Vous ignorez si vous possédez une carte à débit immédiat ou une carte à débit différé ? Pour le savoir, il suffit de regarder la mention figurant sur sa carte bancaire. Depuis un règlement européen datant de juin 2016, les établissements bancaires ont l’obligation d’afficher cette information sur la carte elle-même. Ainsi, si vous retrouvez sur votre carte la mention « DEBIT », alors votre carte bancaire est à débit immédiat ; si vous retrouvez la mention « CREDIT », elle est à débit différé.

Pourquoi les cartes de débit sont-elles refusées chez certains loueurs de voiture ?

Généralement, les loueurs de voitures exigent un dépôt de garantie. Certains d’entre eux n’acceptent pas la carte de débit, car seule la carte de crédit permet de bloquer une somme le temps de la location de véhicule. En cas de problème (si le véhicule rendu est accidenté ou si vous avez écopé d’une amende lors de votre contrat de location), la société qui loue le véhicule est en droit de débiter cette caution de manière immédiate.

Concrètement, avec une carte de crédit, lors de la location du véhicule, le loueur peut bloquer sur la carte une caution sans forcément l’encaisser. Ainsi, même si votre compte en banque ne dispose pas des fonds à l’instant T, il pourra quand même récupérer son dû. A l’étranger, si vous avez déjà effectué une réservation et que vous vous retrouvez bloqué, le loueur peut annuler la réservation mais ne sera pas obligé de vous rembourser. Sinon, il peut aussi vous demander de souscrire à l’assurance la plus chère pour se couvrir. En France, la plupart des agences permettent heureusement de louer un véhicule avec une carte de débit.

Dans ce cas, la caution est directement prélevée puis remboursée à la fin de la période de location si aucun problème n’a été décelé.

Dans tous les cas, pour s’éviter des désagréments au moment de louer une voiture, il est préférable de se renseigner en amont pour savoir si on dispose d’une carte de débit ou une carte de crédit et/ou de bien lire les conditions générales de son contrat de location.

Pourquoi ma carte est-elle refusée chez le loueur de voiture ?

Si vous avez effectué une réservation de location de voiture à l’étranger, il se peut que le loueur de voiture refuse votre carte au moment du retrait du véhicule. En effet, la plupart des loueurs de voitures demandent comme garantie une caution au client. Or, seule la carte de crédit permet de bloquer une certaine somme d’argent. On conseille donc de se renseigner au préalable sur les conditions de vente du loueur de voiture et de vérifier si l’on est en possession d’une carte de débit, ou d’une carte de crédit afin de s’éviter des désagréments lors du prêt du véhicule.

Comment savoir si ma carte bancaire sera acceptée chez le loueur de voiture ?

Certains loueurs de voitures, notamment à l’étranger, refusent les cartes dites « de débit ». De fait, pour éviter tout problème aux titulaires de ce type de carte, les banques ont l’obligation d’inscrire sur la carte bancaire la mention « DEBIT » ou « CREDIT ». Si vous visualisez sur votre carte bancaire la mention « DEBIT », cela signifie qu’elle est à débit immédiat. En revanche si vous retrouvez la mention « CREDIT », celle-ci est à débit différé. C’est cette dernière mention qui vous garantit que le loueur de voiture ne la refusera pas.

Quelle différence entre carte de crédit et carte de débit différé ?

La carte de débit différé est une carte bancaire qui permet au titulaire d’être débité à une date fixe. Elle fonctionne sur le même principe qu’une carte de crédit, mais est proposé par des établissements bancaires, à l’inverse de la carte de crédit qui est généralement une carte permettant de régler des achats en plusieurs fois. Cette dernière est souvent rattachée à un crédit renouvelable et est proposée par un établissement non bancaire comme un supermarché ou un magasin, avec un établissement de crédit partenaire tel que Cofidis ou Sofinco.