Toutes les escroqueries aux virements bancaires internationaux

16 % des entreprises françaises sont victimes des différentes fraudes aux virements internationaux.

250 millions d'euros de fraudes aux virements internationaux

Les fraudes aux virements bancaires font de nombreuses victimes. En 2013, 16 % des entreprises en ont été victimes, et le montant des préjudices subi se chiffre à plus de 250 millions d'euros.

Les principaux types d'escroquerie

L'« escroquerie à la nigériane », organisée depuis la côte ouest africaine, porte sur les virements entre une entreprise française et un fournisseur asiatique. Prétextant un problème avec le compte étranger, les fraudeurs réclament par le biais d'un courrier avec en-tête du fournisseur le transfert du paiement sur un compte soi-disant plus sécurisé situé en Afrique.

La fraude « au président » consiste à usurper l'identité du PDG afin de « contraindre » un employé à effectuer un virement. Pour pousser ce dernier, les escrocs ne manquent pas d'arguments : urgence justifiée par une opération confidentielle de la plus haute importance, menace de licenciement à l'encontre de l'employé récalcitrant...

La mise en place de la norme SEPA, l'espace de paiement unique européen, a également inspiré la méthode dite « Fraude SEPA ». En se faisant passer pour des employés de la banque, ils demandent aux comptables de l'entreprise de se connecter sur un site dédié afin d'effectuer une série de tests, ce qui leur permet de prendre le contrôle de l'ordinateur à distance et de faire des virements vers l'étranger.

La prévention se met en place

Toutefois, il est possible de contester l'opération auprès de son banquier, qui pourra éventuellement se mettre en relation avec celle du correspondant. Les entreprises se disent d'ailleurs satisfaites de la réactivité de leur banque. Ainsi, parmi les entreprises sondées, le taux de satisfaction est de 60 %, et atteint 80 % pour les grands groupes.

En attendant le résultat des travaux de la Fédération bancaire française (FBF), ainsi que des représentants de la police et de la justice avec leurs homologues chinois (pays source de nombreuses escroqueries), la vigilance est de mise pour tous les employés.

Il ne faut jamais se fier à un email ou à un numéro de téléphone, facile à falsifier. En cas de doute, mieux vaut respecter les procédures ou confirmer l'ordre auprès d'un supérieur. Enfin, aucune banque ne demande jamais les coordonnées bancaires de ses clients par téléphone !

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top