Facebook se lance sur le marché du paiement sur mobile

Après Apple et Google, Facebook se lance dans le m-commerce. Un défi de taille pour le géant californien.

Facebook s'intéresse au marché du paiement sur mobile

Facebook emboite le pas à Apple et Google dans le domaine du m-commerce. Selon le site AllthingsD, le célèbre réseau social serait en passe de lancer sa propre solution de paiement sur mobile. Cette démarche initiée par ce géant du Web s'inscrit dans une stratégie de renforcement de ses services sur mobile.

Une stratégie calquée sur celles d'Apple et de Google

Bien qu'il s'agit d'un pas de plus pour Facebook vers le m-commerce, les observateurs n'ont pas manqué de faire le constat que le géant de Palo Alto suit les traces d'Apple et de Google, qui ont déjà eu recours à ce système de paiement dans leurs magasins d'applications.

Sur ces plateformes, l'utilisateur - qui est également un client potentiel - est invité à décliner « une seule fois » son identité et à saisir un numéro de carte bancaire. Par la suite, il lui suffira d'utiliser son identifiant pour régler ses éventuels achats, sans avoir à réintroduire son numéro de carte. Toutefois, réaliser cette opération s'avère bien plus simple et plus pratique via un téléphone mobile.

« Convertir une simple consultation en achat... »

Tel est le but affiché par Facebook. Le réseau social n'a jamais caché ses ambitions d'augmenter ses revenus sur mobile. Déjà, en 2013, sur les 6 milliards dollars de revenus générés, 2 milliards l'ont été grâce au mobile. Et le lancement futur de cette nouvelle solution lui permettra d'arriver à ses fins.Selon certains analystes, cette application constituera pour Facebook le moyen le plus efficace de convertir une simple consultation de pages en achat.

D'ailleurs, proposer un moyen paiement qui lui est propre va démontrer aux annonceurs sa capacité à générer du chiffre d'affaires, et corollairement, à augmenter ses revenus publicitaires.

En outre, si un jour le réseau social envisage de facturer une commission sur les applications tierces achetées par les utilisateurs, une mesure déjà mise en œuvre par Apple et Google, cette solution de paiement sera incontournable.

Et selon le magazine Forbes, « Facebook renforce sa capacité à jouer le rôle d'identifiant numérique pour ses utilisateurs, où qu'ils soient et quel que soit le service qu'ils utilisent » en proposant une telle solution. En effet, un compte Facebook sert déjà de « pass » pour accéder à d'autres sites. Le futur bouton Facebook pourrait donc servir à la fois d'identifiant, mais aussi de moyen de paiement pour régler des achats sur d'autres plateformes.

Avec une telle application, Facebook pourra ratisser encore plus large, puisqu'il aura la possibilité de croiser les informations bancaires avec celles dont il dispose déjà. Pour illustrer, Facebook pourra par exemple suggérer à un utilisateur d'offrir à son (sa) meilleur(e) ami(e) pour son anniversaire - dont il a justement « zappé » la date - un présent dont il/elle rêve. Le cadeau pourra ensuite être livré directement à l'adresse du destinataire, en deux temps trois mouvements, sur simple validation depuis un mobile, sans que l'utilisateur n'ait à saisir son identifiant. De quoi donner le tournis...

Facebook doit réussir à avoir la confiance de ses utilisateurs

La firme californienne est sur le point de réussir son développement dans le m-commerce. Néanmoins, Facebook doit bénéficier de la totale confiance de ses utilisateurs, en garantissant notamment l'intégrité de leurs données bancaires, ce qui pourrait constituer son principal défi.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top