Projet de restructuration de production informatique au sein du BPCE : le personnel a constitué une intersyndicale

Les syndicats ont fustigé contre le projet du BPCE qui consiste à restructurer les ressources IT au sein du groupe.

Les syndicats se méfient du projet de mutualisation des services informatiques annoncé par BPCE

Le groupe BPCE projette de mutualiser ses ressources IT afin d'économiser jusqu'à 70 millions d'euros par an. Une opération que les syndicats voient d'un mauvais œil.

Une intersyndicale pour faire front au projet de la direction

« Lors d'un comité d'entreprise qui s'est tenu au début du mois de juillet, la direction nous a fait part de sa décision de mettre en place une société anonyme (SA) pour l'ensemble du personnel de son département informatique », a confié à l'AFP Marc Brugnooge, du syndicat SUD, deuxième syndicat de la Caisse d'Épargne. « Le groupe entend bien se défaire de l'informatique et de ses employés », estime-t-il, puisque la direction « souhaite négocier un accord de méthode qui s'accompagne d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) ».

Cette mutualisation de la production informatique pourrait couter leur place aux 3 200 informaticiens du groupe, selon une intersyndicale (CFTC, CFE-CGC, FO, SUD, Unsa), craignant ainsi « des impacts sociaux nombreux », comme il est indiqué dans un communiqué.

Des économies de 70 millions d'euros par an

De son côté, la direction du groupe se veut rassurante. Ce projet comprend deux volets principaux, à savoir l'ouverture d'une nouvelle structure nommée BPCE Infogérance et Technologies dont les activités concernent pour le moment 1 200 salariés, et la spécialisation des centres régionaux qui hébergent ces différentes activités.

À la question de savoir si le groupe prévoit une réduction de son personnel, la direction promet qu'il n'y aurait aucun licenciement. Les employés qui souhaitent intégrer cette nouvelle entreprise pourraient le faire de leur plein gré. Par ailleurs, ces derniers bénéficieront des couvertures proposées par la convention collective nationale de la banque et par le Syntec. À travers cette restructuration, le groupe BPCE envisage de dégager des économies de 70 millions d'euros chaque année.

De leur côté, l'intersyndicale reste toujours dans le doute quant à leur avenir au sein du groupe et dénonce les méthodes utilisées par le groupe pour réaliser des économies.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top