Apple dévoile sa solution de paiement sans contact Pay

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
80 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
80 € Offerts
Hello bank!
Voir l'offre
Voir l'offre
Pay, c’est sous ce nom évocateur que la firme de Cupertino a décidé de lancer sa nouvelle solution de paiement sans contact.

Apple Pay fait la part belle des cartes bancaires

La carte bancaire est-elle aujourd'hui en train de vivre ses derniers instants ? Rien n'est moins sûr. Ce qui est certain, c'est qu'avec leurs solutions de paiement sans contact, à l'image d'Apple qui vient de dévoiler son service baptisé Apple Pay, les géants de l'informatique comptent bien empiéter sur la plate-bande des établissements bancaires et des services de paiement en ligne.

La fin annoncée des cartes de paiement ?

Lors de la présentation des derniers-nés de la série iPhone, iPhone 6 et iPhone 6 plus, le 9 septembre dernier, Tim Cook, patron d'Apple, a profité de l'occasion pour dévoiler et détailler le fonctionnement de sa nouvelle solution de paiement sans contact : Pay. Ce service permet aux utilisateurs de régler leurs achats en boutique, sans sortir leur carte de crédit.

Autant l'avouer, cette technologie n'est pas novatrice, puisque de nombreuses firmes comme Google, avec le Wallet, ou encore Samsung, étaient déjà sur le coup depuis un bon de bout de temps. Cependant, la marque à la pomme peut compter sur son potentiel d'utilisateurs. « Apple dispose actuellement de plus de 800 millions de numéros de cartes de crédit inscrits sur ses services App Store. Le télépaiement d'Apple est donc déjà ancré dans les mœurs, par exemple en achetant des chansons sur iTunes », explique Marcus Wohlsen, reporter pour le magazine Wired.

Notons que le lancement d'Apple Pay aux États-Unis est prévu dans le courant du mois d'octobre, et plus tard dans le reste du monde.

PayPal : sur les pieds de guerre

La présentation au grand jour du nouveau tandem iPhone 6 et de la solution de paiement Apple Pay a suscité de vives réactions de la part des concurrents.

Quelques jours après l'annonce, PayPal s'est empressé de discréditer le nouveau service du constructeur de téléphonie mobile. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la filiale de paiement en ligne d'eBay n'est pas en panne d'inspiration.

Dernièrement, elle s'est payé une page de publicité dans le New York Times laissant clairement entendre que le système de données d'Apple souffre d'un problème de sécurité. « Nous, le peuple, voulons que notre argent soit plus en sécurité que nos selfies », peut-on y lire. Faisant ainsi référence aux photos dénudées de nombreuses célébrités américaines qui se seraient retrouvées sur la Toile à la suite d'une intrusion dans l'espace de stockage iCloud d'Apple.

Quoi qu'il en soit, les établissements bancaires ont intérêt à prendre cette nouvelle solution de paiement d'Apple très au sérieux, quand bien même elle reste une véritable alternative aux cartes de paiement classiques. D'ailleurs, des organismes tels qu'American Express ou encore Visa se sont déjà préparés en signant notamment un accord avec le géant américain.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.