Payer avec son mobile, ce sera possible à partir de 2015

Début 2015, Visa va lancer ses applications bancaires de paiement sans contact sur mobile en France.

Les Français pourront bientôt payer avec leur mobile à partir de 2015

On avait entendu parler des applications bancaires de paiement sans contact, en particulier de la possibilité de payer avec son smartphone (iOS ou Android). Selon Visa, son déploiement sur le marché français ne s'effectuerait qu'en 2016. Ce ne sera cependant pas le cas, elle sera bel et bien disponible en France dès le début de l'année 2015.

Visa prévoit d'investir le marché en partenariat avec la marque à la pomme, à travers l'application Apple Pay, une fonctionnalité accessible sur les nouveaux modèles d'iPhone. Dans cette course à l'innovation, le système Android n'est pas loin derrière. Visa et Mastercard soutiennent également la technologie Host Card Emulation (HCE) d'Android KitKat. Celle-ci devrait bientôt faire l'objet d'un test auprès des clients de plusieurs banques françaises.

La technologie NFC a-t-elle un avenir en France ?

Ce qu'on peut affirmer c'est que jusqu'ici, le marché du paiement sans contact a du mal à décoller en France. Pour preuve, selon Stratégie Analytics, au troisième trimestre de cette année, le système d'exploitation mobile de Google équipe 83,6 % des terminaux mobiles en France, contre seulement 12,3 % pour iOS. La fonction de paiement NFC est disponible sur près de 50 modèles de smartphones sous Android et uniquement sur deux modèles de la marque à la pomme. L'Observatoire du sans contact n'a pourtant répertorié que 7 millions de mobiles NFC en circulation au mois de septembre, et seulement 20 % des TPE sont compatibles avec. Du côté des cartes bancaires, plus de la moitié d'entre elles sont équipées de la technologie NFC (30 millions), cette fonctionnalité n'a pourtant servi que pour 1 % des transactions enregistrées.S'exprimant sur la situation du marché actuel, le vice-président mobile chez Visa Europe, Albert Galloy, estime que nous sommes « dans une phase où les usages se déplacent sur le mobile, avec de plus en plus d'achats effectués sur des sites de mobile commerce ». Selon lui, Visa compte bien anticiper cette migration des pratiques. Interrogé sur la plus-value du paiement NFC sur mobile en comparaison avec l'usage de la carte bancaire NFC, ce responsable n'a identifié aucun avantage significatif.

En ce qui concerne une éventuelle fin programmée de la traditionnelle carte bancaire, Albert Galloy réfute cette hypothèse, et a ajouté que Visa s'est lancé dans la technologie NFC pour couvrir la majorité du parc mobile. Selon lui, toutes ces solutions sont complémentaires et peuvent parfaitement coexister.

Avis sur la Host Card Emulation

En abordant le sujet de la Host Card Emulation, Albert Galloy s'interroge sur la durée d'une transaction effectuée par le biais d'une HCE, sachant qu'un paiement avec Apple Pay ne prend que deux secondes.

En effet, lors de toute transaction sans contact, le paiement est sécurisé de manière physique, plus précisément au moyen d'une clé temporaire (tokens ou jetons) stockée dans la carte SIM de l'opérateur (SIM-centric), ou dans une carte Micro-SD. Pour Apple Pay, la marque californienne a prévu une puce dédiée à cet effet. Le système Android KitKat de Google propose pour sa part une approche innovante : celle de stocker cette clé dans le Cloud.

L'usage de cette clé est limité dans le temps. Elle est indispensable pour déchiffrer les coordonnées bancaires du client, et ensuite valider la transaction. Seul hic dans l'usage de cette solution : le client devra être connecté à Internet (en 3G ou 4G). Si tel n'est pas le cas, il faudra envisager de précharger les tokens dans son mobile et d'effectuer des tests pour savoir combien il faut en stocker.

Les banques devront proposer des applis

Pour permettre le déploiement de cette technologie sur mobile, les banques partenaires devront aussi participer. Elles doivent proposer leur application. Quelques banques (comme V.me by Visa et BPCE...) ont déjà manifesté leur intérêt pour cette innovation, et ont noué des partenariats avec Visa et MasterCard en vue de la création de porte-monnaie électroniques à utiliser pour les achats en ligne. Cette collaboration devrait se poursuivre jusqu'aux services de paiement sans contact. Dans le cas particulier de Visa, cet acteur du paiement a déjà conclu un accord avec Worldline en ce qui concerne la partie authentification et Cloud qui, selon Albert Galloy, devrait permettre aux banques de disposer d'une « solution très simple ».

Quels avantages pour les utilisateurs ?

Pour les clients des banques partenaires de Visa et les possesseurs de smartphones équipées de la technologie NFC, l'accès aux applications bancaires de paiement sans contact sur mobile sera en principe gratuit durant la phase pilote. Ce nouveau service peut cependant devenir payant une fois qu'il sera massivement adopté (vers 2016 selon les prévisions de Visa).

Bien sûr, encore faut-il que les 80% des commerçants restants choisissent de troquer leurs vieux TPE contre les terminaux NFC. Pour bon nombre d'entre eux, la rapidité du paiement ou encore le fait de pouvoir mieux sécuriser les transactions ne suffisent pas à justifier une migration. Leur principal sujet de préoccupation réside surtout dans la commission prélevée par Visa et Mastercard, qui est de l'ordre de 2 % à 3 % du montant des transactions.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top