Les banques contraintes de passer aux services sur tablette

En seulement quatre années, les tablettes numériques ont réussi à s’imposer sur la plupart des marchés, dont le marché bancaire. Pour preuve, LCL et Crédit du Nord viennent de lancer leurs applications destinées aux tablettes.  

Les services bancaires sur tablettes s'imposeront en Europe en 2016

Par rapport aux autres secteurs, les services bancaires accusent un retard dans la vulgarisation des outils mobiles. Même aux États-Unis, toujours dans le peloton de tête en matière de nouvelles technologies, seule la moitié des 25 plus grandes institutions financières proposent une version pour tablettes de leur interface web.Un retard qui devrait rapidement être rattrapé, puisque selon Forrester Research, d'ici 2016, à travers l'Europe, les clients seront plus nombreux à utiliser les services sur tablette que ceux sur mobile.Les ventes de tablettes connaissent en effet une plus forte progression, suivie par une augmentation du nombre d'applications disponibles. Par ailleurs, l'utilisation d'une tablette est jugée plus pratique pour la gestion des comptes selon les clients, sans doute en raison de son ergonomie.Les établissements concernés devront donc rapidement s'adapter à la tendance. Et pour cela, il ne suffit pas « d'adapter » les applications à un écran plus large, puisque la tablette induit des usages et des attentes spécifiques auxquels il est impératif de répondre avec un outil approprié.

La banque sur mobile ne va pas disparaître !

Il faut toutefois éviter de conclure à la hâte que la tablette signe la fin de la banque sur mobile. Au contraire, sa croissance rapide se poursuivra, passant entre 2013 et 2018 de 42 millions à presque 100 millions d'utilisateurs.Ces chiffres impressionnants seront cependant moindres en comparaison avec les réalisations prévues pour les tablettes sur la même période, puisque les 19 millions d'usagers actuels vont être multipliés par 6, pour atteindre les 115 millions ! Finalement, ce sont les ordinateurs et les services de banque en ligne qui souffriront le plus de la révolution tablette.Cette étude réalisée par Forrester prévoit que le marché européen sera hétérogène, avec des écarts marqués entre les différents pays (Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède). L'Hexagone, notamment, sera à la traîne, à cause d'un essor plus modéré du marché des tablettes et d'un engouement fort pour le m-banking.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top