Société Générale fait l’objet d’un redressement fiscal

logo de la Societe Generale

Bercy entreprend de récupérer tout ou partie du crédit d’impôt dont la Société Générale a bénéficié suite à l’affaire Kerviel.

Les Echos rapporte que l’administration fiscale souhaite adresser à la Société Générale un redressement fiscal pour la récupération de tout ou partie des 2,2 milliards d’euros de ristourne qu’elle a gagné entre 2009 et 2010. Le ministère français de l’Économie et des Finances invoque le secret fiscal et se refuse à tout commentaire. Tour d’horizon !

Notre sélection des promos
Offre du moment
180 € Offerts
Hello bank!
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BoursoBank
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
Fortuneo
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BforBank
Je découvre l’offre

Société Générale compte se défendre

Rappelons que la Cour a statué au début du mois d’octobre que Jérôme Kerviel n’était que partiellement responsable de toute l’affaire. Elle estime que, du fait de la défaillance des contrôles de sécurité de Société Générale, cette dernière est également tenue des pertes évaluées à 4,9 milliards d’euros.

Le gouvernement charge alors l’administration fiscale de réviser la déduction fiscale de 2,2 milliards d’euros accordée à la banque pour la couvrir de ces pertes. La Société Générale se retranche derrière le secret fiscal et ne veut point commenter ces informations. Dans une déclaration écrite, elle a toutefois évoqué à nouveau sa position sur ce dossier.

La banque estime que le traitement fiscal du préjudice occasionné par les actes frauduleux de Jérôme Kerviel a été réalisé selon la législation fiscale applicable à toute entreprise.

Elle rappelle ses dires selon lesquels la décision de la Cour d’appel de Versailles n’est pas « de nature à remettre en cause le bien-fondé de la déductibilité fiscale de la perte ». L’enseigne confie que, le cas échéant, elle utilisera tous les moyens de droit pour faire valoir cette position.

Je compare les offres bancaires

Les pensées de Julien Bayou sur le sujet

Julien Bayou, porte-parole national d’EELV et conseiller régional d’Île-de-France, estime que le ministre des Finances a l’obligation de déployer tous les moyens pour récupérer la somme octroyée à Société Générale, somme qui, d’après ses calculs, équivaut à 30 euros par Français.

Il renchérit que si l’enseigne ne veut pas rendre cet argent, elle devrait aider ses clients à changer de banque. Il souligne par ailleurs qu’il a intenté une action en justice pour bénéficier d’un remboursement, indépendamment de la procédure fiscale en cours. La suite de l’affaire est à suivre de près.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.