BNP Paribas et Matmut, un partenariat de choc !

Logo BNP Paribas

Dans le cadre de la diversification de ses activités, mais également pour générer plus de revenus, BNP Paribas s’allie à l’assureur Matmut.

Les Echos rapporte que le groupe bancaire BNP Paribas constituera bientôt une entreprise commune avec l’assureur mutualiste Matmut. Avec cette alliance stratégique sur 10 ans, les deux sociétés comptent lancer une offre le 1er janvier 2018.

Il s’agit d’une assurance-dommage (IARD ou incendie, accidents et risques divers) destinée aux particuliers (automobile, deux-roues, assurance scolaire, multirisque habitation, protection juridique, assistance aux personnes au domicile et en déplacement) et aux professionnels (TPE, PME, association). Leur accord indiquerait que BNP Paribas détienne 66% du capital contre 34% pour Matmut.

BNP Paribas veut rattraper son retard en matière d’assurance

En 2015, BNP Paribas Cardif (filiale d’assurance du groupe) ne se figurait qu’en 19ème position en assurance auto et en 15ème position en assurance habitation multirisque dans le classement de « L’Argus de l’assurance ». À noter que la banque était jusqu’alors en partenariat avec l’assureur AXA.

Ils proposaient leurs offres via Natio Assurance, leur compagnie commune d’assurance dommages. Les résultats sont cependant infructueux puisqu’en 2014, ils n’enregistraient que 135 000 contrats assurance auto et 44 000 contrats assurance maison souscrits pour un chiffre d’affaires d’environ 170 millions d’euros.

Les concurrents (Crédit Agricole Assurances, Assurances du Crédit Mutuel et Banque Postale), quant à eux, voyaient leurs affaires prospérer.

Les ambitions de la banque

BNP Paribas se lance dans ce nouveau partenariat en espérant bénéficier de la possibilité de changer d’assureurs après un an d’ancienneté qui est désormais accordée aux clients. Avant de séduire une clientèle extérieure, l’enseigne mise toutefois sur ses millions d’usagers qui sont des clients potentiels pour sa nouvelle offre.

Un dossier de présentation indique que sur 10 ans, la banque prévoit un taux de pénétration de 32% au sein de ses abonnés, ce qui représente 3,7 millions de contrats pour 808 millions d’euros de primes. À l’horizon 2020, elle escompte un taux d’équipement de 16% de ses clients, soit 1,7 million de contrats.

Le groupe confie que l’assurance-dommage est pour eux un relais de croissance indispensable à l’heure où les taux au plancher diminuent les bénéfices des banques. Notons toutefois que BNP Paribas résiste face à ces taux bas, affichant un bénéfice net de 1,8 milliards d’euros au troisième trimestre (une amélioration de 3,3%).

Avec cette alliance, elle compte ainsi apporter une nouvelle source de revenus au groupe. Cela passe avant tout par la fidélisation des clients, surtout dans le contexte actuel où ces derniers n’hésitent pas à changer de banque.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

2019 2018 2017 2016
back top