Une baisse du rendement du livret A est à craindre

Baisse du rendement de l'epargne

L’attention des épargnants se porte actuellement sur l’évolution possible du taux du Livret A, car l’État a annoncé une révision du taux du placement populaire. En effet, le gouvernement devra prochainement décider si celui-ci sera revu ou non à la baisse. Lors de sa conférence de presse sur l’épargne réglementée, François Villeroy de Galhau n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

Notre sélection des promos

Baisse probable de la rémunération du Livret A

En se référant au calcul automatique du placement, les choses semblent claires : compte tenu des prévisions d’inflation publiées par l’Insee, le rendement du Livret A sera fixé à 0,5 %. Quoi qu’il en soit, rien n’est encore certain. En effet, depuis sa création en 2008, cette formule a été souvent écartée.

Et cette fois encore, le gouvernement peut décider de ne pas l’appliquer pour des raisons politiques. Ce choix est fort probable étant donné le climat social actuel et l’élection présidentielle qui pointe à l’horizon.

Je compare les offres bancaires

Le Livret A : le placement privilégié des ménages

Le Livret A demeure le produit d’épargne le plus populaire, et ce, malgré son faible taux de rendement. Il est apprécié et utilisé par les ménages modestes comme un compte courant. C’est ce qu’affirme notamment Jacques Fournier, directeur de la statistique à la Banque de France.

Selon lui, les livrets à faible encours, notamment ceux qui ne dépassent pas les 150 euros, enregistrent en moyenne 30 mouvements par an. Toujours en 2015, les épargnants ont confirmé leur intérêt pour ce produit.

Le nombre de livrets dont l’encours se situe sous la barre des 150 euros a augmenté. Ils constituent à l’heure actuelle 45 % des livrets. Les étudiants, les mineurs, les chômeurs et les inactifs figurent par ailleurs parmi ceux qui souscrivent le plus au Livret A.

Ce placement séduit surtout pour ses caractéristiques : la sécurité et la garantie fournie par l’État, son accessibilité et sa gratuité, sans oublier le fait qu’il soit défiscalisé.