Orange Bank face à ses concurrentes

C’est l’évènement de l’année dans le monde bancaire : après des mois d’attente et un démarrage plusieurs fois reporté – initialement prévu au printemps, puis au 6 juillet, puis à la rentrée 2017 – Orange Bank voit enfin le jour en ce 2 novembre 2017.

Comment cette nouvelle offre, la première d’un grand acteur non-bancaire en France, se positionne-t-elle par rapport par rapport aux banques en ligne (Boursorama et ING Direct en tête), en termes de tarifs, de services et d’innovations ?

Pourra-t-elle séduire comme elle le projette 2 millions de clients parmi ses 30 millions de clients en téléphonie, et leur offrir des frais bancaires suffisamment bas pour les faire changer de banque ? Les innovations promises seront-elles à la hauteur ?

Frais : une gratuité très large…sauf quand ça va mal

Au niveau tarifaire, les annonces du jour confirment en effet celles du printemps : Orange s’approche au plus près du zéro (euro) absolu pour un large panel de services. L’essentiel des services – carte bancaire, frais de gestion, virements, retraits, assurance moyen de paiement basique, chèques de banque – sont gratuits, mais aucune condition de revenus n’est exigée.

Cette gratuité vaut pour un client autonome : en effet, chaque opération demandée à un conseiller en ligne que le client aurait pu faire seul est facturée 5€.

Sans conditions de revenus, l’offre d’Orange se limite cependant à une carte Visa Classique, comme pour l’offre Welcome de Boursorama, et à l’inverse de concurrents (ING, BforBank…) qui peuvent offrir des cartes Gold/Premier…moyennant des conditions de revenus, voire de domiciliation de ces revenus. Les clients devront cependant réaliser au moins 3 transactions ou retraits par mois – ce qui ne devrait poser aucun problème – ou sinon, s’acquitter de frais de tenue de compte de 5€ par mois.

Seules les opérations les plus particulières font l’objet d’une tarification : urgence, incidents de paiement, ATD. Sur ces opérations, Orange Bank peut être un peu plus chère que ses concurrentes banques en ligne (BforBank ou Boursorama Banque par exemple), mais sera en général moins chère que les banques traditionnelles.

Le match : Orange Bank face à ses concurrentes

Orange Bank/Boursorama

L’offre Orange Bank est très proche de celle du leader du marché, Boursorama. Les deux établissements ne demandent pas de conditions de revenus et offrent, en conséquence, une simple carte Visa Classique. L’offre Boursorama est légèrement moins chère que celle d’Orange grâce à des opérations hors Zone Euro plus compétitives. Pour ces 6 euros de différence, la différence pourrait se faire sur l’innovation, qui favorise, elle, Orange Bank.

 Orange BanqueBoursorama Banque
CB Classique 0,00€ 0,00€
Retraits distributeurs 0,00€ 0,00€
Paiement et retraits CB hors Z€ 12,00€ 5,85€
Remise du chéquier 0,00€ 0,00€
Chèques de banque 0,00€ 0,00€
Dépassement de découvert autorisé 0,00€ 0,00€
Taux d'intérêt du découvert autorisé 3,16€ 3,16€
Abonnement internet 0,00€ 0,00€
Frais de virements permanents 0,00€ 0,00€
Frais de virement occasionnels 0,00€ 0,00€
Mise en place de prélèvements 0,00€ 0,00€
Opposition sur prélèvements 0,00€ 0,00€
Assurance des moyens de paiement 0,00€ 0,00€
Frais de tenus de compte 0,00€ 0,00€
TOTAL 15,16€ 9,01€

Orange Bank/ING Direct

Egalité parfaite au niveau tarifaire entre les deux banques oranges du marché. Mais une différence de taille : Orange Bank n’offre qu’une carte Visa Classique, mais sans aucune condition de revenus, alors qu’ING Direct équipe ses clients de cartes Gold MasterCard sous réserve de domicilier 1 200€ de revenus chez elle. Sinon, le client devra débourser 5€ par mois, rendant ING nettement moins compétitive. A noter qu’Orange Bank a récemment adopté de nouvelles fonctionnalités la rendant également très innovante.

 Orange BanqueING Direct
CB Classique (Gold pour ING Direct) 0,00€ 0,00€
Retraits distributeurs 0,00€ 0,00€
Paiement et retraits CB hors Z€ 12,00€ 12,00€
Remise du chéquier 0,00€ 0,00€
Chèques de banque 0,00€ 0,00€
Dépassement de découvert autorisé 0,00€ 0,00€
Taux d'intérêt du découvert autorisé 3,16€ 3,16€
Abonnement internet 0,00€ 0,00€
Frais de virements permanents 0,00€ 0,00€
Frais de virement occasionnels 0,00€ 0,00€
Mise en place de prélèvements 0,00€ 0,00€
Opposition sur prélèvements 0,00€ 0,00€
Assurance des moyens de paiement 0,00€ 0,00€
Frais de tenus de compte 0,00€ 0,00€
TOTAL 15,16€ 15,16€

Orange Bank/BforBank

Orange Banque s’incline de peu face à la banque en ligne haut de gamme de Crédit Agricole. Quelques centimes les séparent sur les opérations hors zone euros et le découvert non autorisé. Mais pour cela, BforBank exige des conditions de revenus : 1 600€/mois, qu’il n’est pas nécessaire de verser sur le compte. La moitié des Français ne dispose pas d’un tel revenu.

 Orange BanqueBforbank
CB Classique (Visa 1er pour BforBank) 0,00€ 0,00€
Retraits distributeurs 0,00€ 0,00€
Paiement et retraits CB hors Z€ 12,00€ 11,70€
Remise du chéquier 0,00€ 0,00€
Chèques de banque 0,00€ 0,00€
Dépassement de découvert autorisé 0,00€ 0,00€
Taux d'intérêt du découvert autorisé 3,16€ 3,16€
Abonnement internet 0,00€ 0,00€
Frais de virements permanents 0,00€ 0,00€
Frais de virement occasionnels 0,00€ 0,00€
Mise en place de prélèvements 0,00€ 0,00€
Opposition sur prélèvements 0,00€ 0,00€
Assurance des moyens de paiement 0,00€ 0,00€
Frais de tenus de compte 0,00€ 0,00€
TOTAL 15,16€ 14,46€

Orange Bank/Hello Bank !

Egalité parfait entre Orange et la filiale de BNP Paribas, deux banques proposant un accès à des agences physiques. Les 2 000 agences du réseau BNP Paribas sont cependant un argument de poids face aux 144 agences Orange (sur les 500 de son réseau) aujourd’hui ouvertes aux clients de sa banque.

A l’inverse, les nombreuses innovations proposées par Orange Bank peuvent être un élément apprécié par les clients.

 Orange BanqueHello Bank!
CB Classique 0,00€ 0,00€
Retraits distributeurs 0,00€ 0,00€
Paiement et retraits CB hors Z€ 12,00€ 12,00€
Remise du chéquier 0,00€ 0,00€
Chèques de banque 0,00€ 0,00€
Dépassement de découvert autorisé 0,00€ 0,00€
Taux d'intérêt du découvert autorisé 3,16€ 3,16€
Abonnement internet 0,00€ 0,00€
Frais de virements permanents 0,00€ 0,00€
Frais de virement occasionnels 0,00€ 0,00€
Mise en place de prélèvements 0,00€ 0,00€
Opposition sur prélèvements 0,00€ 0,00€
Assurance des moyens de paiement 0,00€ 0,00€
Frais de tenus de compte 0,00€ 0,00€
TOTAL 15,16€ 15,16€

Le meilleur des innovations actuelles

Orange Bank veut clairement tirer profit de son image « techno » de fournisseurs de télécommunications pour s’afficher comme une banque innovante.

L’offre d’Orange donne énormément d’autonomie à ses clients : ils pourront bloquer ou débloquer leur carte bancaire en ligne en cas de perte plus ou moins définitive, mais également autoriser ou non les paiements sans contact ou par mobile, ainsi que les paiements à distance ou les paiements ou retraits à l’étranger – très utile pour éviter les fraudes.

Jusqu’à présent, on ne retrouvait ce type de fonctionnalités que chez les néobanques, comme Compte Nickel ou Morning, et plus récemment chez ING Direct. Orange Bank leur donne une nouvelle dimension.

Comme la plupart de ses concurrentes, Orange propose le paiement sans contact. Plus innovant, elle propose un système exclusif de paiement par mobile. Contrairement à Paylib ou Apple Pay, adoptés par un grand nombre de banques traditionnelles et qui sont des « wallet » reposant sur une carte bancaire, le système d’Orange Bank est autonome et n’entame pas les plafonds de carte bancaire.

L’arrivée d’Orange Bank et la force de sa communication va peut-être permettre de faire, enfin, décoller l’usage du paiement par mobile en France. Orange Bank permet aussi à ses clients d’effectuer simplement des virements par SMS.

Enfin, le solde des comptes bancaires Orange sera disponible en temps réel, ce qui constitue une aide bienvenue pour la gestion du budget.

Des services très poussés

Comme sur les frais, Orange Bank prolonge et amplifie le sillon creusé par les banques en ligne : l’offre de contacts n’a jamais été aussi large.

Les conseillers Orange Bank – une centaine de personnes, la plupart expérimentés car issus de Groupama banque – sont disponibles par téléphone de 8 heures à 20 heures du lundi au samedi. Orange fait donc un peu mieux que ses concurrents banque en ligne, dont les conseillers s’arrêtent à 18h le samedi.

Seule Axa Banque fait mieux, en proposant un accès 24h/24 et 7j/7 à un conseiller par téléphone. Bien évidemment, nous sommes ici très loin des horaires d’agences des banques traditionnelles (souvent du 9h30-17h30, 5 jours sur 7).

Autre avantage au crédit d’Orange Bank, 144 boutiques Orange sont accessibles dès le démarrage aux clients de la banque. 890 vendeurs ont été formés dans ce but. On est évidemment très loin des chiffres des banques traditionnelles (17 000 points de contact pour la Banque Postale, 4 200 pour la Caisse d’épargne, 2 000 pour BNP Paribas par exemple), mais à l’inverse, les banques en ligne n’ont – à l’exception d’Axa Banque ou de Hello Bank ! – plus aucune agence physique. Cet accès aux boutiques est ainsi un « petit plus » qui pourrait aider les clients en cas de difficultés exceptionnelles.

En-dehors de ces horaires élargis, Orange proposera à ses clients un agent virtuel 24h/24 grâce à l’utilisation de Watson, le service d’intelligence artificielle d’IBM déjà déployé par Crédit Mutuel pour ses conseillers en agence.

Cette utilisation d’intelligence artificielle pour les clients est une première en France (même s’il a été partiellement déployé par Caixa Bank en Espagne) : il sera intéressant d’évaluer la qualité de service offerte, les « chatbot » nécessitant souvent du temps pour affiner la pertinence de leurs réponses.

Epargne

L’offre d’épargne d’Orange Bank est pour l’instant très limitée : seul un livret d’épargne est aujourd’hui mis en place. Il propose cependant des caractéristiques très intéressantes (pour un livret), par sa rémunération à 1% brut annuelle (au niveau des meilleures offres hors promo des établissements de crédit comme PSA Banque ou RCI), et surtout, sans aucun plafond !

Il faudra cependant attendre encore un peu pour pouvoir transférer son livret A chez Orange…L’épargne réglementée (PEL, LEP, etc.) n’est, au démarrage, pas disponible dans l’offre Orange Bank.

Conclusions :

Si l’offre d’Orange Bank ne constitue pas en soi une révolution – elle s’inscrit dans la tendance générale des banques en ligne – elle compile le meilleur de chacune de ses concurrentes : tarif très compétitifs, offre large de services, personnalisation et innovations au niveau des meilleures néobanques.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top