Novembre 2019

  • Les frais appliqués par les banques suisses ne cessent d’augmenter

    Un billet de banque avec une carte bancaire suisse

    Selon la FRC (Fédération romande des consommateurs), les banques suisses ont augmenté leurs frais de 45 % en moyenne depuis 2012. L’organisme dénonce par ailleurs l’absence de transparence en la matière. De leur côté, les banquiers invoquent notamment la digitalisation de leurs activités afin de justifier ce phénomène. En tout cas, les clients commencent à changer de banque.

  • Les rendements des banques européennes plombés par la politique monétaire de la BCE

    Quelques billets d'euro

    La politique monétaire accommodante de la Banque centrale européenne impacte les rendements des banques. Les taux maintenus en territoire négatif entraînent en effet des conséquences négatives sur la rentabilité des établissements bancaires européens. Selon Luis de Guindos, vice-président de la BCE, cette situation, favorisée par le ralentissement de l’économie dans la zone euro, risque de perdurer. Les banques ne pourront pas de ce fait s’attendre à l’amélioration des perspectives de leur

    ...
  • Une possible fermeture de compte bancaire pour les usagers français nés aux États-Unis

    cliente bancaire

    Selon la législation en vigueur aux États-Unis, les Français nés de l’autre côté de l’Atlantique disposent de la nationalité américaine, même s’ils n’y ont jamais vécu. C’est la raison pour laquelle le fisc américain a demandé aux banques hexagonales de clôturer les comptes appartenant à des Américains accidentels. Environ 40 000 personnes peuvent être concernées selon la Fédération bancaire française.

  • Chez ING, le crédit immobilier comme produit d’appel

    Guichet automatique de la banque ING

    À l’instar de nombreux établissements bancaires, ING veut axer son développement sur l’octroi de crédits, en particulier le crédit immobilier qui présente l’avantage de fidéliser le client et de nouer avec lui une relation sur le long terme. Sans dévoiler sa stratégie dans les détails, la banque a fait part de ses ambitions, à savoir augmenter de 100 % sa production d’ici fin 2020.

  • Banque Casino poursuit son bonhomme de chemin

    capture ecran de la Banque Casino

    Banque Casino vient de dresser son bilan de l’année écoulée. Les chiffres sont encourageants. La croissance est au rendez-vous pour la troisième année consécutive et son carnet d’adresses s’enrichit de manière significative. Grâce à ses services efficaces et à la pointe de la technologie, elle a déjà réussi à attirer plus de 3 millions de clients.

  • L’Europe face aux défis posés par les cryptomonnaies après l’annonce de la Libra de Facebook

    Des cryptomonnaies

    L’annonce du lancement de la cryptomonnaie de Facebook en 2020 suscite bien des préoccupations du côté des régulateurs et des autorités mondiales. Au sein de l’Union européenne, les ministres des Finances préconisent une approche « proportionnée et différenciée » pour répondre aux nouveaux enjeux créés par ces monnaies virtuelles.

  • Les avis divergent sur le plafonnement des frais d’incidents bancaires pour les clients fragiles

    L’application du dispositif de plafonnement des frais à 25 euros reste floue à l’heure actuelle. D’un côté, la Fédération bancaire française (FBF) se félicite des efforts fournis par les banques dans ce sens et de l’autre, des associations accusent celles-ci de ne pas honorer leurs engagements envers les personnes en situation de fragilité financière.

  • Les banques veulent concurrencer les géants du web sur leur propre terrain

    une personne qui utilise son téléphone en tenant une carte bancaire

    Les géants du web avancent lentement, mais sûrement dans la conquête des clients bancaires en Europe. Conscientes des risques auxquels elles font face, les banques essaient de les devancer en adoptant des stratégies agressives. Pour ce faire, elles ont décidé de concurrencer les GAFA sur leur propre terrain en misant sur l’extension des fonctionnalités de leurs applications mobiles. À l’instar de la Société Générale, de BNP Paribas et d’autres grandes enseignes européennes, un certain

    ...
  • Pourquoi les clients du Crédit Mutuel Massif central se domicilient-ils ailleurs ?

    Une agence de la Crédit Mutuel

    Le groupe Arkéa prévoit de délaisser l’une de ses fédérations. Pour l’heure, il détient le Crédit Mutuel du Sud-Ouest (CMSO), le Crédit Mutuel de Bretagne (CMB) et le Crédit Mutuel Massif central (CMMC). Ce dernier passera sous le giron du Crédit Mutuel Alliance Fédérale à compter du 1er janvier 2020. Quel sera l’impact sur les clients du Massif ?

  • Les services digitaux de BNP Paribas en progression au troisième trimestre 2019

    agence de la BNP Paribas

    BNP Paribas a présenté ses résultats pour le troisième trimestre en fin octobre et se félicite de ses performances sur le numérique. Le groupe annonce une augmentation de 35 % des connexions sur ses applications mobiles en un an (78 millions d’utilisations). Il souligne également la digitalisation croissante des parcours de souscription comme celui du crédit immobilier, 100 % dématérialisé pour les consommateurs français, belges et italiens. Il a également publié les résultats de ses

    ...
  • Paiement mobile : Apple Pay surveillé de près par la Commission européenne

    Une personne qui utilise Apple Pay

    Ce service de paiement en ligne est dans la ligne de mire de la Commission européenne. Les responsables antitrust soupçonnent en effet Apple Pay de ne pas respecter les règles de concurrence. Dans un même temps, un amendement intégré dans une loi anti-blanchiment a été déposé à la chambre basse du Parlement allemand (Bundestag) pour empêcher la limitation d’accès aux puces NFC des iPhone.

  • Crelan Banque a racheté la filiale bancaire du mutualiste français Axa en Belgique

    Bâtiments d'Axa banque

    Après les négociations exclusives menées depuis l’été dernier, Axa et Crelan Banque ont enfin trouvé un accord. Ce dernier s’est traduit par le rachat de la filiale bancaire du groupe français par l’acteur belge. L’opération a coûté 620 millions d’euros à Crelan, mais lui a permis une valorisation de 80 millions d’euros. L’impact n’est pas totalement positif du côté d’Axa.

  • Les frais d’incidents bancaires pourraient baisser pour tous les Français

    une femme rangeant ses billets euros dans son portefeuille

    Deux élus à l’Assemblée nationale ont avancé l’idée d’une réduction des frais d’incidents bancaires pour l’ensemble des consommateurs français. Une concertation avec les établissements bancaires de l’Hexagone aura lieu prochainement afin d’en discuter. L’accord du gouvernement est également attendu pour pouvoir mettre cette mesure en application. Le point sur ce sujet.

  • Des charges bancaires très élevées en Corse

    Une personne qui calcule ses frais bancaires

    Pour alléger les charges financières qui pèsent sur les familles modestes, il a été décidé que les frais liés aux incidents bancaires allaient être plafonnés, mais de nombreux clients en position délicate n’ont pas pu bénéficier de la mesure. C’est notamment le cas en Corse où des centaines de clients ont soumis des doléances auprès de l’Association française des usagers des banques.

  • Les pertes augmentent pour Orange Bank dans un contexte de ralentissement du rythme de conquête

    capture ecran du site d'Orange Bank

    Entre juin et septembre 2019, Orange Bank a réussi à séduire 24 000 utilisateurs supplémentaires. Ces nouvelles conquêtes lui permettent d’afficher un total de 344 000 clients à la fin du troisième trimestre. Cela ne lui permet malheureusement pas de sortir du rouge. La banque enregistre 37 millions d’euros de pertes, soit 115 millions en cumulé depuis le 1er janvier.

  • Popularité croissante du modèle de banque en ligne auprès des habitants du Rhône-Alpes

    Lyon, la plus grande ville de la région du Rhône-Alpes

    Avec le développement d’Internet et des outils numériques, les services dématérialisés se multiplient, offrant rapidité, mobilité et économies aux clients. Dans le domaine bancaire, les acteurs en ligne ont réussi à séduire des millions de Français, dont 94 % se disent satisfaits du service. Dans un futur proche, la couverture 4G devrait convaincre une partie des réticents de passer au tout digital.

  • Bientôt un système de paiement paneuropéen pour réduire la dépendance aux géants étrangers ?

    Une carte visa avec une carte MasterCard

    Dans le but de réduire la dépendance des pays européens aux firmes américaines et chinoises en matière de paiement, les vingt plus gros acteurs bancaires du Vieux Continent réfléchissent à un système de paiement paneuropéen. Ces derniers décideront avant la fin de l’année de lancer ou non le projet initié et soutenu par la BCE.

  • Une hausse des frais de succession à prévoir pour l’année prochaine

    Une personne avec un relevé bancaire

    Pour apaiser les tensions et répondre favorablement aux attentes des « gilets jaunes », Emmanuel Macron avait obtenu des banques la promesse d’un gel de leurs tarifs en 2019. Mais à l’approche de 2020, ces dernières envisagent fortement d’opérer quelques augmentations, notamment sur les frais relatifs à la clôture du compte d’un client décédé et au transfert de ses avoirs.

  • Face aux nouvelles formes de concurrence, les banques traditionnelles adaptent leur business model

    Une carte bancaire à côté d'un ordinateur

    Les banques traditionnelles françaises et européennes sont malmenées depuis quelques années. En plus d’une conjoncture difficile, elles subissent la concurrence des acteurs en ligne, des banques mobiles et des fintechs. Pour continuer à attirer les clients et préserver leur rentabilité, elles sont obligées de réduire la taille de leur réseau, d’innover sur les produits et services tout en facturant toujours moins.

  • Les dépôts d’argent deviennent payants pour les clients de cette banque belge

    site banque belge Puilaetco Dewaay

    Après des années d’application d’une politique monétaire accommodante destinée à soutenir l’économie, la Banque centrale européenne applique des taux négatifs. Pour les banques, cela signifie la taxation des excédents de liquidités qu’elles déposent auprès de l’institution. Aujourd’hui, la banque belge Puilaetco Dewaay suit l’exemple en faisant payer les clients particuliers qui disposent de plus de cinq millions d’euros.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top