Octobre 2019

  • La Caisse d’Épargne procédera à une refonte de son offre bancaire à partir de 2020

    Bientôt, les consommateurs ne pourront plus souscrire la formule « Bouquet Liberté » auprès de la Caisse d’Épargne. Proposée depuis une dizaine d’années, cette offre laissera progressivement la place aux packages « Initial », « Confort » et « Optimal ». Les souscripteurs de ces nouveaux produits pourront néanmoins conserver leur formule actuelle s’ils le souhaitent.

  • Comment les tarifs des banques ont-ils évolué en 10 ans ?

    Un couple qui regarde leur relevé bancaire

    Les frais de tenue de compte, ceux pour les virements, la location de coffre-fort ou encore la mise à disposition de fonds ont tous augmenté en 10 ans. C’est ce que révèle une étude menée par le cabinet Sémaphore Conseil sur un échantillon représentatif de banques françaises. Celle-ci dénote également une réduction des coûts pour les services en ligne.

  • Une concurrence rude dans le secteur bancaire avec le virage numérique

    une personne connectée

    Lorsqu’il est question d’ouvrir un compte bancaire, les usagers ont désormais l’embarras du choix, à un point tel que certains pourraient vouloir consulter des comparateurs pour prendre une décision. Comment les acteurs du secteur gèrent-ils la concurrence ? En tout cas, les établissements bancaires en ligne tendent à attirer de plus en plus de clients.

  • Le volume de créances douteuses des banques françaises reste encore important

    réunion bancaire

    Dans une récente étude, le cabinet Deloitte a révélé que les banques françaises détenaient en juin dernier 124 milliards d’euros de créances non performantes, sur les 636 milliards d’euros conservés en Europe. Ces informations se basent notamment sur les chiffres de l’Autorité bancaire européenne. L’Hexagone devient ainsi le second pool de créances en défaut sur tout le continent.

  • UniCredit prévoit de facturer le dépôt d’une catégorie de clients dès 2020

    Logo d'UniCredit

    À l’image de certaines banques européennes, UniCredit taxera bientôt les dépôts de ses clients. Souhaitant protéger les usagers jugés vulnérables, l’enseigne a annoncé que les dépôts bancaires supérieurs à 100 000 euros seront facturés. L’établissement réfléchit déjà sur les stratégies pour mettre en place cette mesure dans chacune de ses filiales en Europe. Détails !

  • L’OIB exige le renforcement du dispositif de plafonnement des frais bancaires

    Une personne avec son chéquier et une calculatrice

    Selon le rapport de l’Observatoire de l’inclusion bancaire (OIB) publié en début de mois, les banques ont bien instauré les plafonnements des frais bancaires pour les clients fragiles. Toutefois, des disparités conséquentes sont constatées concernant le montant des frais d’incidents. En outre, le gouverneur de la Banque de France réclame une meilleure identification des particuliers pouvant bénéficier de la mesure.

  • Américains « accidentels » : 40 000 comptes en banque menacés

    bâtiment bancaire aux USA

    Les Américains accidentels, ces personnes de parents françaises, mais nées au Pays de l’Oncle Sam, portent plainte contre la France auprès de la Commission européenne. Empêtrés dans un véritable imbroglio fiscal, 40 000 individus disposant de la double nationalité franco-américaine risquent de voir leur compte en banque clôturé si aucune issue n’est trouvée.

  • Monabanq continue d avoir la faveur des clients

    logo Monabanq

    La concurrence entre les acteurs du secteur bancaire s’intensifie de plus belle, en particulier chez les banques nouvelle génération. Et alors que certaines structures dématérialisées sont à la traîne, d’autres en revanche tirent leur épingle du jeu, à l’instar de Boursorama et de Monabanq. D’ailleurs, cette dernière vient d’être une nouvelle fois primée pour la qualité de son service client.

  • Les établissements financiers en ligne tendent à devenir les principales banques des clients

    Un monsieur avec son smartphone et sa carte bancaire

    Selon une étude réalisée par l’institut CSA, 44 % des usagers des banques en ligne en font leur établissement financier principal actuellement. Cette statistique témoigne de l’évolution de l’attrait pour les services de ces nouvelles structures bancaires. Pour autant, les clients ne sont pas prêts à rompre leurs relations avec les banques traditionnelles.

  • La filiale bancaire du Groupe Cofidis Participations convainc par la qualité de son service client

    Trophée

    Le Groupe Cofidis Participations vient de remporter le trophée du meilleur service client à travers Monabanq, sa banque en ligne. Cela fera ainsi trois années consécutives qu’il a décroché ce prix. Il faut dire que sa filiale bancaire a fourni d’importants efforts pour sélectionner les meilleurs conseillers et assurer un service instantané, répondant ainsi aux nouvelles exigences des clients.

  • Malgré le plafonnement, les frais d’incident bancaire pénalisent les clients fragiles

    Une femme qui consulte son relevé de compte

    À la demande du président de la République, les patrons des plus grandes banques françaises se sont engagés en décembre 2018 à geler les frais bancaires pour cette année. Ils ont également accepté le plafonnement des frais d’incidents bancaires. Mais il reste les frais non encadrés, particulièrement élevés et qui affectent lourdement les ménages les plus modestes.

  • L’affacturage attire davantage d’entreprises en France

    Des factures avec une calculatrice

    Dans l’Hexagone, l’affacturage figure désormais parmi les solutions de financement les plus plébiscitées par les entreprises. En effet, pas moins de 40 000 sociétés ont adopté cette méthode en 2018, pour payer plus de 70 millions de factures. La France devient alors le pays qui y a le plus recours en Europe.

  • Les Français se connectent à leur compte en banque dans les endroits les plus inattendus

    Une personne avec son smartphone

    Une étude mandatée par la start-up Moneway souligne que les consommateurs se connectent désormais en permanence à leur compte en banque, et ce, à différents endroits, y compris dans les toilettes. Un geste qui a notamment été remarqué chez les jeunes. Entre les hommes et les femmes, les chiffres sont en revanche quasi identiques.

  • Les enfants, nouveau cœur de cible des néobanques

    Un enfant qui met des pièces de monnaies dans une tirelire

    Les néobanques continuent de rajeunir leur clientèle. Après les jeunes actifs, c’est-à-dire les adultes à peine engagés dans la vie professionnelle, c’est au tour des enfants d’être la cible privilégiée des banques en ligne. Ces dernières rivalisent de créativité pour attirer les plus jeunes. Ainsi, la Banque Postale a par exemple lancé Jaab, un porte-monnaie connecté destiné aux 8-14 ans. Cette stratégie marketing poursuit un double objectif : d’une part, fidéliser les parents et, d’autre

    ...
  • Le coût exorbitant du dépassement de découvert bancaire pour les Français

    Des cartes bancaires sur une calculatrice

    Une étude récemment publiée par Capital révèle qu’au moins une fois par an, environ six Français sur dix dépassent leur découvert autorisé. 20 % d’entre eux se retrouvent même systématiquement au-delà du plafond prévu chaque mois. Malgré ces chiffres, la pratique diminue, mais la sanction financière pour les victimes reste lourde.

  • Les banques européennes prêtes à s’entraider, mais non sans garantiesLes banques européennes prêtes à s’entraider, mais non sans garanties

    Les drapeaux de l'Union Européenne

    Les banques européennes présentent-elles quelques réticences à accorder des prêts à leurs homologues ? Cette question gagne en légitimité en constatant qu’aux États-Unis, les établissements affichent clairement leur méfiance les uns envers les autres. Une étude récente révèle que les banques du Vieux Continent n’en sont pas encore à ce stade, même s’il n’est pas non plus question de confiance absolue.

  • Revolut envisage d’accélérer le développement de son activité à l’international

    L'application de Revolut avec d'autres applications

    Depuis sa création, Revolut s’impose comme une véritable référence dans l’univers de la Fintech. Elle se démarque notamment par son expansion fulgurante et sa stratégie de conquête client particulièrement efficace. En effet, la banque mobile a réussi à séduire plus de 8 millions de consommateurs en 4 ans. Ces chiffres devraient encore augmenter grâce à son nouveau programme de développement.

  • La facturation des dépôts se met en place chez les banques européennes

    Un homme qui vérifie son relevé bancaire

    En conséquence du taux bas appliqué par la Banque centrale européenne (BCE), les banques se voient dans l’obligation de facturer les dépôts de leurs clients. Pour l’heure, cette mesure n’a pas encore été adoptée par les établissements financiers qui opèrent dans l’Hexagone. Mais le maintien d’un taux négatif sur une période prolongée pourrait les amener à revoir leur décision.

  • Transactions en ligne : l’authentification forte repoussée de 3 ans

    sécurité web

    Alors que sa mise en application était prévue le 14 septembre 2019, l’authentification forte qui concerne la sécurité des paiements en ligne a été repoussée de 36 mois par la Banque de France. Les différents acteurs auront ainsi le temps de mettre à niveau leur système et de s’adapter progressivement aux nouvelles réglementations.

  • La course à la digitalisation est lancée pour les banques

    Une femme devant son ordinateur

    Les attentes des consommateurs en matière de services bancaires ont beaucoup évolué avec l’avènement du numérique. La digitalisation et la disponibilité des offres et des produits bancaires sur tous les écrans figurent aujourd’hui parmi les principales exigences des clients. Un défi auquel les institutions financières doivent se plier pour fidéliser les consommateurs dans un environnement concurrentiel.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top