Juin 2019

  • Les banques sollicitent un délai supplémentaire pour s’adapter à la nouvelle règlementation DSP2

    Une personne qui effectue un achat en ligne

    Vers la mi-septembre, la nouvelle règlementation DSP2 relative aux paiements en ligne entrera en vigueur. Celle-ci exigera une procédure d’authentification plus stricte à l’occasion des transactions effectuées en ligne. Son application soulève toutefois certaines problématiques au niveau des établissements bancaires et des commerçants. Gros plans !

  • Les agrégateurs aident les consommateurs à mieux gérer leur argent

    getsion de l'épargne

    Par définition, un agrégateur est une application centralisant l’ensemble des comptes et des dépenses de l’utilisateur. Le concept est très prisé des consommateurs français en raison de sa grande praticité. Ce type d’application s’impose comme un grand allié dans la gestion de son argent. D’autant que les fonctionnalités de ces outils novateurs s’enrichiront davantage dans les prochains mois.

  • Les jeunes pourront souscrire un PEA dès juillet 2019

    documents pour un PEA

    La mise en place d’un PEA Jeunes fait partie des nombreuses nouvelles mesures apportées par la loi Pacte. Grâce à l’adoption de décrets en mai dernier, les 18 à 25 ans auront bientôt accès au Plan d’épargne en actions. Ce dispositif permettra notamment d’initier les jeunes Français à la gestion de portefeuilles d’actions.

  • Les clients des néobanques doivent également faire une déclaration au fisc

    Une femme devant sa déclaration fiscale

    Ces dernières années, le nombre de banques digitales s’est grandement accru. Cependant, il faut se rappeler que même si toutes leurs opérations se font en ligne, elles restent des établissements financiers. Ainsi, les clients recourant à leurs services doivent effectuer des déclarations auprès de l’administration fiscale. Selon la loi, il s’agit même d’une obligation dans certains cas.

  • Manager One innove pour améliorer la gestion des notes de frais au sein des entreprises

    capture ecran du site Manager One

    Manager.one, la banque en ligne française qui s’adresse aux professionnels, renouvelle sa carte conçue pour la gestion des notes de frais. Ce produit vise à accompagner les entreprises et à leur faciliter la tâche. Disposant de fonctionnalités inédites, la nouvelle carte se présente comme une solution innovante, permettant de limiter les activités chronophages relatives à la gestion financière.

  • Une enseigne chinoise souhaite concurrencer Visa et MasterCard sur le marché européen

    paysage en Chine

    À l’échelle internationale, Visa et MasterCard détiennent des parts de marché importantes. Cependant, les géants américains devront faire face à un nouveau concurrent : UnionPay. Cette société chinoise spécialisée dans les cartes bancaires souhaite en effet se faire une place sur le marché européen. Pour réaliser son objectif, l’établissement a lancé plusieurs partenariats.

  • Les taux négatifs appliqués par la BCE coûtent cher aux banques françaises

    La BCE

    La BCE (Banque centrale européenne) applique des taux négatifs sur les dépôts des banques européennes depuis juin 2014. Œuvrant dans le secteur, Deposit Solutions a récemment publié une étude traitant du coût et de l’impact global de ces taux sur les banques nationales. La société allemande a ainsi mis en exergue les faiblesses du modèle bancaire classique.

  • Crédit Agricole dévoile ses projets pour 2022

    logo Crédit Agricole

    Crédit Agricole, première banque des particuliers en France, a fait connaître sa stratégie pour 2022. La structure réalisera de nombreux projets dans les prochains mois afin d’assurer un meilleur développement. Acquisition de nouveaux marchés, investissements, lancement de plateformes de services de financiers… La banque présente au public les points importants de son plan.

  • La version bêta de Hello fins! testée auprès d’une poignée de clients

    LOGO HELLO BANK

    Conçue spécialement pour les adeptes des services bancaires 100 % numériques, Hello fins! fournit un service de gestion de portefeuille en ligne à ceux qui désirent faire des placements sans être encore accoutumés aux rouages des mécanismes financiers. Le client qui décide de se lancer dans cette aventure délègue ainsi la gestion de son portefeuille à une intelligence artificielle, juste en signant un mandat. Cet outil applique le mode de gestion discrétionnaire en s’appuyant sur des

    ...
  • Le recours au paiement mobile reste très limité en France

    Paiement par téléphone

    Les innovations en matière de paiement apparaissent continuellement. Ces dernières années, le paiement mobile s’est démocratisé à l’échelle internationale. Dans l’Hexagone, le nombre de personnes adoptant cette solution est pourtant très faible et ce, malgré l’utilisation généralisée du smartphone. Une étude menée par un site de statistiques allemand est à l’origine de ce constat.

  • Les Français hésitent encore à utiliser les outils digitaux proposés par leurs banques

    une personne utilisant une application bancaire en ligne

    Selon un sondage publié récemment par la FBF (Fédération bancaire française), près de 45 %, des Français n'ont pas téléchargé d'applications bancaires en 2018. Pourtant, ces outils numériques proposent de nombreuses fonctionnalités exclusives. De plus, les professionnels du secteur misent sur ces dispositifs pour améliorer le parcours client, étoffer leurs prestations et optimiser leurs résultats.

  • Quelles sont les mesures applicables à ses données personnelles en cas de changement de banque ?

    Une personne qui rempli un formulaire

    Les Français ont pris conscience de l’aspect délicat de leurs données personnelles depuis l’application du RGPD. Ainsi, ils s’inquiètent désormais du traitement et de la gestion de leurs données bancaires en raison de leur nature hautement sensible. Ces informations détenues par les banques deviennent d’ailleurs problématiques lorsque le client souhaite confier son argent à un autre établissement.

  • Les comptes en ligne sont devenus incontournables

    un couple ouvrant un compte en ligne

    Les banques traditionnelles ont dû s’adapter et changer de stratégie pour contrer l’avancée des néobanques, fruits de la révolution numérique. Ainsi, bon nombre de ces établissements ont lancé leurs propres filiales internet, conscients de l’engouement croissant des Français pour la banque en ligne.

  • Succès croissant pour Boursorama Banque

    Logo de Boursorama Banque

    Boursorama Banque est l’une des banques en ligne françaises qui rencontrent le plus de succès. Cette année, l’enseigne conserve un rythme de conquête soutenu. Avec d’importantes performances au premier trimestre, notamment 1,8 million d’utilisateurs fin mars dernier, elle semble bien lancée pour atteindre son objectif de 3 millions de clients d’ici 2021.

  • Les banques multiplient les offres pour les bacheliers

    Une jeune étudiante

    Les futurs bacheliers représentent une part de marché considérable pour les banques. Afin d’attirer cette clientèle, les établissements financiers rivalisent pour créer les meilleures offres. Les étudiants accéderont ainsi à un large choix de prestations adaptées à leurs besoins. Cela paraît plutôt paradoxal étant donné qu’ils ont tout pour déplaire aux banques (pas de revenus réguliers, pas d’épargne, etc.).

  • Les banques en ligne proposent des cartes haut de gamme très avantageuses

    cartes de crédit

    La question est légitime pour les voyageurs : entre la banque traditionnelle et celle en ligne, laquelle propose la carte haut de gamme la plus intéressante, c’est-à-dire la carte présentant le meilleur rapport qualité-prix. De par leur nature, les plateformes en ligne s’avèrent imbattables en matière de tarifs, mais leur carte premium est-elle vraiment à la hauteur ?

  • La cryptomonnaie est une solution d’avenir selon OKEx

    cryptomonnaie

    Faute de s’adapter à la technologie numérique, les systèmes financiers traditionnels ne parviennent pas à répondre à la demande en matière de services bancaires, pourtant croissante. Comme solution, OKEx, un spécialiste international du Bitcoin, préconise le recours à la cryptomonnaie. Selon lui, elle permettrait de réduire les frais de versement et de passer outre le problème des intermédiaires financiers.

  • Orange n’entend pas céder ses « tours » à JP Morgan

    enseigne de Orange

    Dans un communiqué récent, Orange dément les fausses rumeurs concernant sa prétendue entente avec JP Morgan en vue de la cession de ses tours mobiles. L’opérateur historique avoue avoir songé à se séparer d’une partie de ses infrastructures pour dégager des liquidités, mais pour l’instant, aucune décision n’a été prise en ce sens.

  • Face à une mauvaise gestion des comptes de leur parent âgé décédé, les héritiers accusent les banques de manquer de vigilance

    un homme qui consulte son compte bancaire

    C’est un phénomène qui prend de l’ampleur et qui a de quoi inquiéter. Lorsqu’une personne âgée diminuée se trouve dans l’incapacité de gérer elle-même ses comptes bancaires, ses enfants décident de confier la gestion à un mandataire. Grâce à une procuration, ce dernier est autorisé à accomplir diverses opérations au nom du titulaire du compte. Or, à la mort de la personne âgée, les héritiers découvrent parfois avec stupeur que les fonds de leur parent décédé, et par conséquent leur

    ...
  • Les Français pas encore prêts à abandonner la monnaie physique

    Une femme qui paie ses achats

    Si autrefois la seule alternative à l’argent liquide était l’émission d’un chèque bancaire, aujourd’hui, les moyens de paiement se sont multipliés et se sont même dématérialisés. Une récente étude menée par l’IFOP révèle toutefois que les Français restent attachés à la monnaie sous sa forme physique. Les nouvelles technologies ne risqueraient donc pas de précipiter la fin du cash.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top