Janvier 2019

  • Les banques en ligne restent les moins chères du marché en 2019

    Une personne qui utilise l'application d'une banque en ligne

    Dans son classement annuel des banques, Le Monde a attribué à Boursorama Banque le titre de « banque la moins chère ». Alors que la réduction des frais bancaires devient une préoccupation pour un nombre croissant de Français dans un contexte de lutte pour l’amélioration du pouvoir d’achat, basculer vers un établissement en ligne peut être source d’économies importantes.

  • Les assureurs-vie poussent leurs clients à investir davantage en 2019

    signature de contrat d'assurance

    Les assureurs ont un souci : leurs clients, prudents, optent pour des fonds en euros alors qu’ils souhaiteraient que ces derniers se concentrent davantage sur les supports en unités de compte ou UC. Les assureurs se sont donc fixés comme objectif de les aider à prendre plus de risques cette année.

  • Bilan du programme estonien « e-résidence », quatre après son lancement

    Start up

    Toute personne qui souhaite ériger une start-up en ligne sur le territoire estonien peut entamer des démarches pour l’obtention d’une citoyenneté numérique. Ce programme a été lancé il y a quatre ans et a permis la création de 5 000 sociétés, selon le responsable qui traite les affaires juridiques. Ce faisant, 50 000 e-résidents ont en jusque-là bénéficié.

  • Les clients de BNP Paribas peuvent demander réparation après la panne nationale

    Une agence de la BNP Paribas

    À la suite de la panne totale des services de BNP Paribas survenue début janvier, les clients ont la possibilité de demander une indemnisation pour les dommages qu’ils ont subis. Cette action légale pourrait être envisagée par les victimes dans le cas où la banque ne leur accorderait aucun dédommagement.

  • Fortuneo et Boursorama se battent pour le statut de banque la moins chère

    Logo de Fortuneo

    Dans un contexte de lutte pour une amélioration de leur pouvoir d’achat, les Français sont particulièrement sensibles au coût des services bancaires. Cette préoccupation explique le succès des banques en ligne, dont les tarifs plus faibles ont la réputation d’être plus faibles que ceux des établissements traditionnels. Ce sujet est actuellement au cœur de la communication de Fortuneo et Boursorama.

  • Les banques africaines doivent attirer plus de clients

    conseillère bancaire

    En Afrique, le marché bancaire est dominé par les opérateurs mobiles. Les établissements financiers doivent appliquer différentes stratégies pour conquérir le marché. Toutefois, dans des pays où les populations gèrent elles-mêmes leur argent, ils doivent trouver des offres plus attractives. Comment s’y prennent-ils pour capter l’attention des clients potentiels ?

  • Le nombre des banques allemandes ne cesse de baisser depuis quelques années

    Une banque allemande

    En Allemagne, les établissements bancaires se font de plus en plus rares. Les structures digitales détrônent les banques traditionnelles et les caisses d’épargne. De plus, la diminution démographique ne favorise pas la survie des agences. Pour pallier cette situation, certaines mesures ont été appliquées à travers tout le pays.

  • Les coûts de fonctionnement des banques françaises représentent un véritable handicap

    Des cartes bancaires

    Cette année, de nombreux éléments pèsent sur la rentabilité des banques françaises. Des coûts trop élevés et des revenus sous pression limitent entre autres leurs possibilités. Et les évolutions boursières compliquent davantage la situation. Malgré plusieurs mesures d’envergure mises en application, celle-ci ne risque pas de s’améliorer d’ici les prochains mois.

  • L’agrégateur de compte Yolt originaire des Pays-Bas cible désormais tous les Français

    L’agrégateur de compte Yolt

    Créée il y a trois ans, l’application d’ING Direct dédiée à la gestion du budget arrive dans l’Hexagone. Les Français peuvent s’en servir pour anticiper et suivre rapidement leurs dépenses en tout praticité, affirme l’agrégateur dans un communiqué de presse. Comme les Anglais, ils auront une vision complète de leur patrimoine.

  • Orange Bank brigue des résultats financiers positifs pour 2019

    capture ecran site Orange Bank

    En dressant un bilan de l’année 2018, la banque en ligne de l’opérateur français de télécommunication Orange a fait état d’une perte qui s’est établie à près de 100 millions d’euros. Ainsi, Orange Bank compte, cette année, économiser sur son budget marketing. L’enseigne révise la rémunération perçue par les usagers sur le livret d’épargne.

  • Frais d’incidents bancaires : le flou persiste au sujet du plafonnement

    factures, frais bancaires

    Le Président de la République avait promis de « mettre la pression » sur les banques pour qu’elles lâchent un peu de lest sur les frais d’incidents bancaires. Et c’est chose faite. En vigueur à partir de février prochain, le « Plafond Macron » impose un montant maximum de 25 euros mensuels, une mesure qui vise à préserver principalement la situation financière des clients fragiles. Reste à déterminer précisément qui en seront les réels bénéficiaires.

  • Les banques digitales sont rappelées à l’ordre sur leurs mesures anti-financement du terrorisme

    verrouillage accès banque en ligne

    En décembre dernier, la Banque Postale s’est vue infliger une sanction de 50 millions d’euros par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution ou ACPR. Cette décision fait suite à la négligence de l’établissement : celui-ci a omis de mettre en place un dispositif permettant de détecter les opérations destinées à des personnes sous le coup d’une mesure de gel des avoirs.

  • Une révolution est en marche dans l’univers bancaire

    concept sur l'open banking

    Un an après l’entrée en vigueur de la DSP2 (Directive européenne sur les services de paiement), l’univers de la finance fait face à de profondes mutations. Open banking, service extra-financiers, consolidation du marché, finance instantanée… La modernisation est au rendez-vous. 2019 s’annonce comme une année de révolution en matière de services bancaires.

  • Monzo se lance à la conquête des États-Unis

    capture écran du site Monzo bank

    Tom Blomfied, le créateur de la start-up Monzo, avait annoncé un jour qu’il souhaitait séduire les clients américains en exportant son modèle d’affaire initié en Angleterre. Ce moment est en phase d’arriver. S’adressant à TechCrunch, un porte-parole a justement confirmé le projet de Monzo de s’ouvrir à l’international. Une équipe s’activerait déjà sur place, d’après de nombreuses sources.

  • Plus de 180 euros d’économies sur le prélèvement des frais bancaires pour les clients de Boursorama

    Logo de la banque Boursorama

    Boursorama facilite le quotidien de ses clients depuis 20 ans. Mais pas n’importe comment. La banque en ligne s’est engagée à proposer des prestations de qualité optimale aux meilleurs tarifs. Ayant reçu des trophées pour la qualité et l’accessibilité de ses services, l’enseigne a été classée comme un acteur bancaire de choix dans l’Hexagone par un comparateur bancaire.

  • L’émission du billet 500 euros par les banques centrales s’arrêtera définitivement cette année

    billets de 500 euro

    Les banques centrales de la zone euro vont définitivement arrêter l’émission du billet 500 euros à partir du 27 janvier 2019. Étant la plus grosse coupure des billets en circulation, celle-ci aurait plutôt favorisé les trafics en tous genres que les intérêts économiques des pays membres de l’UE. La Banque centrale européenne a ainsi décidé de les retirer progressivement du marché.

  • 2019 s’annonce plutôt morose pour les banques de détail en France

    clients et distributeurs de billets

    2019 sera peu rentable pour les banques de détail. Avec la faiblesse des taux d’intérêt et la forte concurrence, leurs marges restent très restreintes. L’agence Standard & Poor’s, dans sa présentation annuelle, a avancé que les banques réussiront tout au plus à stabiliser leurs bénéfices, car ni les commissions ni le nombre de transactions effectuées ne parviendraient à relâcher la pression.

  • BNP Paribas : sa filiale dédiée au négoce pour compte propre met la clé sous la porte

    enseigne de BNP Paribas

    D’après une récente publication de l’agence Bloomberg, BNP Paribas a décidé de ne plus mener des investissements spéculatifs pour compte propre. Une décision prise par le staff afin de permettre au groupe bancaire de mieux se concentrer sur les activités d’intermédiation et de réattribuer les ressources humaines et financières qui y ont été allouées à d’autres domaines plus rentables.

  • Visa et MasterCard plafonnent les commissions pour les paiements avec une carte non-européenne

    cartes visa et mastercard

    Soupçonnés d’abus par Bruxelles, Visa et MasterCard ont décidé de proposer le plafonnement des commissions prélevées sur les paiements réalisés avec des cartes bancaires émises en dehors de l’Europe. Les 2 groupes américains espèrent ainsi dissiper les inquiétudes soulevées par la Commission européenne par rapport à leurs pratiques considérées anti-concurrentielles.

  • Les acteurs du numérique à l’assaut du secteur bancaire

    smartphone et carte de crédit

    La digitalisation est désormais incontournable et, s’il y a bien un domaine qui a été fortement impacté par le numérique, c’est sans doute celui de la banque. Le secteur a été bouleversé par l’arrivée d'acteurs innovants, lesquels ont apporté une concurrence certes saine, mais également très offensive. Rivaliser avec ces nouveaux arrivants s’avère de plus en plus compliqué pour les établissements traditionnels.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top